Internet doit-il rester libre d'accès?

Slate.fr, mis à jour le 19.10.2009 à 13 h 23

Image de Une: Reuters

Image de Une: Reuters

Les fournisseurs d'accès à Internet ont-ils un droit de regard sur les sites visités par leurs clients? La question fait débat depuis des années aux Etats-Unis, où de nouvelles règles vont peut-être voir le jour pour garantir le droit des utilisateurs d'Internet à visiter n'importe quel site ou service sur la toile, et donc d'empêcher les entreprises de télécom d'interdire à leurs clients l'accès à des sites Internet qui pourraient être en concurrence avec leurs propres services (sites d'appel gratuit ou de partage de vidéos par exemple).

La Commission fédérale des télécommunications doit voter jeudi 22 octobre sur une proposition permettant de commencer à mettre en place des règles qui interdisent aux fournisseurs de favoriser ou de discriminer contre le trafic Internet.

Mais le très puissant lobby des grandes entreprises de télécom, qui fournissent le gros des connections Internet du pays, n'entend pas laisser de telles règles se mettre en place. Elles font valoir que, après avoir investit des milliards de dollars dans leurs réseaux, elles devraient avoir le droit de les opérer comme bon leur semble, et notamment de se différencier de leurs concurrents en offrant des services premium sur leurs lignes.

Les opposants à ces nouvelles règles estiment qu'une telle régulation risque d'inhiber les investissements et décourager les fournisseurs d'accès d'améliorer leurs systèmes. Autre problème: où est la limite entre la gestion légitime du réseau et la discrimination. Les fournisseurs doivent maintenir leurs réseaux  en s'assurant que les vidéos YouTube n'occupent pas toute la bande passante et n'affectent pas le trafic des emails ou d'autres sites.

Pour le Huffington Post, une autre question se pose: doit-on permettre aux fournisseurs d'accès de changer la nature d'Internet, qui s'est développé sur un modèle d'accès libre? Certains voient en effet dans ce débat l'opposition entre la liberté des citoyens et la recherche du bénéfice des grandes compagnies de télécom, qui veulent contrôler une chose sur laquelle elles n'ont jamais eu de contrôle.

[Lire l'article complet sur huffingtonpost.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte