Tech & internet / Monde

Non, cette vidéo n’est pas celle du crash du vol MS804

Temps de lecture : 2 min

Ce que vous pouvez observer, c’est la chute de débris spatiaux russes aux États-Unis en décembre 2015.

Cette vidéo, présentée comme celle de la chute du vol MS804, a été filmée en décembre 2015 aux États-Unis | Nox Streams via YouTube

Que s’est-il passé dans le ciel de l’île grecque de Karpathos, dans la nuit du 18 mai? Pour l’heure, peu d’informations ont fuité sur la disparition des écrans radar du vol MS804 de la compagnie aérienne EgpytAir reliant Paris au Caire. Une chose est sûre, en revanche, c’est que la vidéo d’une boule de feu dans le ciel, largement relayée en ligne et présentée comme une image de la chute de l’avion, n’est aucunement liée au drame mais à un événement survenu quelques mois en arrière, comme le souligne Antoine Krempf, journaliste à France Info, sur Twitter.

En réalité, cette vidéo montre la chute de débris spatiaux en provenance d’une fusée russe (SL-4) le 22 décembre 2015. La scène, qui avait notamment pu être observée dans les États du Nevada, de l’Arizona et de Californie, avait alors suscité de vives réactions en ligne. L’United States Strategic Command (STRATCOM) avait d’ailleurs été contrainte de réagir officiellement pour démentir les rumeurs quant à l’origine et à la nature de cette boule de feu, notait NBC.

La chute observée depuis Los Angeles (Californie), le 22 décembre 2015.


La même chute vue depuis la ville de Palm Desert (Californie), le 22 décembre 2015.

Newsletters

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Les adeptes du running utilisent la technologie pour rester connecté·es et concourir malgré l'interdiction des grands rassemblements.

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Sur les réseaux sociaux, elles sont nombreuses à se plaindre de pertes de cheveux, douleurs et démangeaisons après plusieurs utilisations d'un shampoing de la marque.

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Des scientifiques développent un algorithme utilisant les réseaux sociaux et d'autres données pour prévoir l'évolution de l'épidémie.

Newsletters