Monde

A Yellowstone, deux touristes qui voulaient sauver un bébé bison ont fini par le tuer

Temps de lecture : 2 min

Mettre un petit bison sauvage dans le coffre de sa voiture est une très mauvaise idée.

Image du bison capturé par un couple à Yellowstone, le 9 mai 2016. | DR
Image du bison capturé par un couple à Yellowstone, le 9 mai 2016. | DR

Dans le parc de Yellowstone aux États-Unis, les troupeaux de bisons survivent très bien l'hiver lorsque les températures descendent en dessous de zéro. Pourtant, le 9 mai dernier, alors qu'il faisait entre 4 et 10 degrés, deux touristes ont vu un bébé bison isolé et se sont dits qu'il avait tellement froid qu'il était en grand danger.

En violation des règles du parc national, selon lesquelles il ne faut pas s'approcher des animaux sauvages, un père et son fils ont mis le bébé bison dans le coffre de leur voiture, pensant ainsi le sauver, rapporte le Washington Post.

Selon une porte-parole du parc, les touristes avaient trouvé le petit bison immobile au milieu d'une route et, après avoir essayé de le faire bouger, l'avaient transporté en voiture au refuge de gardes-forestiers. Pour ce qu'ils croyaient être une bonne action, ces visiteurs pleins de bonnes intentions ont écopé d'une amende de 110 dollars (97 euros).

Les rangers du parc national ont ensuite essayé de ramener le petit au sein de son troupeau, sans succès.

Le 16 mai, le parc national a publié un communiqué expliquant pourquoi il ne fallait surtout pas essayer d'«aider» les animaux sauvages:

«Après une interaction humaine, il arrive que des mères rejettent leurs petits. Dans ce cas particulier, les rangers du parc ont esssayé à plusieurs reprises de remettre le bébe bison au sein de son troupeau. Mais ces efforts ont échoué. Le petit ayant été abandonné, il a dû être euthanasié. La situation était devenue dangereuse car il s'approchait des gens et des voitures sur la route.»

L'été dernier, les autorités du parc avaient déjà dû rappeler aux visiteurs qu'il ne faut pas s'approcher à moins de 20 mètres d'un bison. En effet, de nombreux touristes qui prennent des selfies près de ces animaux se font ensuite attaquer et finissent leurs vacances à l'hôpital.

Slate.fr

Newsletters

Ces types de touristes qui agacent

Ces types de touristes qui agacent

Pour être un ou bonne touriste, il y a des comportements à éviter.

Le morceau de mur qui énerve Trump

Le morceau de mur qui énerve Trump

Cadeau des Berlinois.

Son partenaire battait leurs enfants: elle a fait 15 ans de prison, lui 2 ans

Son partenaire battait leurs enfants: elle a fait 15 ans de prison, lui 2 ans

Dans l'Oklahoma, une Américaine emprisonnée pour non-assistance à personne en danger a été libérée après 15 ans de prison, alors que l'auteur des violences n'a passé que deux ans en prison.

Newsletters