Culture

L'odeur des vieux livres désormais disponible en parfum

Temps de lecture : 2 min

«Sentez le livre»

Rainbow of Books (Explore #86). | John Nakamura Remy via Flickr CC License by
Rainbow of Books (Explore #86). | John Nakamura Remy via Flickr CC License by

«Vous avez commencé à vous épier à la bibliothèque, ou dans la boutique du libraire indépendant, ou au milieu des livres d'occasion jaunis de ce magasin. Des deux côtés, l'attraction est indéniable. Il est temps de passer à l'action. Faites en sorte de sentir comme la chose qu'il ou elle désire le plus au monde. Sentez le livre.»

Cette petite introduction est extraite d'un article de Quartz, qui nous apprend que depuis quelques années déjà, on peut se procurer des parfums «senteur livre». Jezebel avait ainsi noté l'apparition d'un de ces parfums, en partie conçu par Karl Lagerfeld, en juin 2012. Depuis, la tendance ne s'est pas vraiment arrêtée, et on peut trouver des parfums à partir de 20 dollars, même si les prix peuvent parfois grimper jusqu'à plus de 250 dollars. En fouillant un peu, on découvre d'ailleurs qu'il existe des bougies dans le même genre.

Comme l'expliquait le site Coumpound Interest, en 2014, (dans un article que nous avions repéré ici) l'odeur des vieux livres provient d'une dégradation chimique:

«Le papier contient, entre autres composants chimiques, de la cellulose et de plus faibles quantités de lignine. Toutes deux proviennent du bois dont est issu le papier; les papiers les plus beaux contiennent moins de lignine que, par exemple, le papier journal. Dans les arbres, la lignine aide à maintenir ensemble les fibres de cellulose, maintenant ainsi le bois raide; elle est aussi responsable du jaunissement du papier avec le temps. L'oxydation la décompose en acides qui décomposent ensuite la cellulose».

Par ailleurs, souligne Quartz, il n'est pas étrange que l'odeur d'un livre soit tant recherchée, notamment chez ceux qui ont beaucoup lu quand ils étaient plus petits:

«Les odeurs sont étroitement liés à la mémoire. Tout comme l'odeur d'une crème solaire ou de l'herbe fraichement coupée peuvent soudainement vous rappeler des souvenirs d'enfance, pour les amoureux des livres, l'odeur des vieux manuscrits rappelle les souvenirs de lecture d'un vieux classique ou les moments passés à fouiller dans une bibliothèque ou dans une librairie.»

Newsletters

«La femme qui s'est enfuie», trois pas vers la perfection

«La femme qui s'est enfuie», trois pas vers la perfection

Entièrement construit autour de personnages féminins, le nouveau film de Hong Sang-soo invente une nouvelle tonalité à son exploration délicate, parfois cruelle et souvent drôle, des mille brins d'émotion qui tissent l'existence quotidienne.

Covid-19 et amours à distance: trois conseils pour bien gérer sa relation aux écrans

Covid-19 et amours à distance: trois conseils pour bien gérer sa relation aux écrans

Un amour peut-il durer et se fortifier uniquement au travers d’un quotidien rythmé par le virtuel? C’est la question que pose, avec subtilité et émotion, A cœur battant, le film de la réalisatrice israélienne Keren Ben Rafael, qui sort le 30 septembre sur les écrans.

Il y a vingt ans, Lunatic plongeait le rap français dans le noir

Il y a vingt ans, Lunatic plongeait le rap français dans le noir

L'unique album du duo, «Mauvais Œil», célèbre ses 20 ans. L'occasion de rappeler que ce classique est né d'un long cheminement de violence musicale et de marketing hors des codes.

Newsletters