Monde

Le déclin de la classe moyenne aux États-Unis

Temps de lecture : 2 min

Elle ne constitue plus que 51% de la population, contre 61% en 1971.

Middle Class RIP | DonkeyHotey via Flickr CC License by
Middle Class RIP | DonkeyHotey via Flickr CC License by

Longtemps, on a pensé que la classe moyenne aux États-Unis serait toujours majoritaire. Qu’elle continuerait de dominer fièrement, démocratiquement, avec ses automobiles et ses micro-ondes à foison, sur ses deux concurrentes, la classe la plus riche et la classe la plus pauvre. Mais voilà que cet idéal de normalité pourrait bien se renverser. Petit à petit, la classe moyenne perd du terrain, constate une nouvelle étude du Pew Research Center.

Le think-tank a examiné à la loupe 229 zones métropolitaines, à partir des données les plus récentes du Bureau du recensement des États-Unis. Dans près de 90% de ces zones, soit 203 aires urbaines, la proportion d’habitants disposant d’un revenu entrant dans la catégorie «classe moyenne» a baissé, tandis que les deux autres classes ont progressé.

Par classe moyenne, l’institut de recherche entend les foyers qui gagnent entre les deux-tiers et le double du revenu médian, soit entre 42.000 et 125.000 dollars par an, pour une famille de trois personnes. (Le revenu médian, quant à lui, divise la population en deux parties égales, c'est-à-dire tel que 50 % de la population ait un revenu supérieur et 50 % un revenu inférieur. A ne pas confondre avec le revenu moyen, moyenne de tous les revenus)

Montée des inégalités

La proportion d’Américains de la classe moyenne est ainsi passée de 55% en 2000 à 51% en 2014, et a même chuté de dix points depuis 1971. Les adultes de moindres revenus représentent un tiers des troupes (29% contre 28%) et les plus riches sont désormais 20%, contre 17% auparavant. Résultat: la classe moyenne aux Etats-Unis s’apprête à passer en dessous de la barre fatidique des 50%:

Share of adults living in middle-income households is falling

Ce déclin de la classe moyenne est concomitant à un déclin du revenu médian, qui a diminué de 8% depuis 1999. Il témoigne d’une montée des inégalités, comme l’ont montré les travaux de l’économiste Thomas Piketty.

Si pendant longtemps les Etats-Uniens n’ont pas semblé très affectés par cette montée, la donne est peut-être en train de changer. Les bons résultats du candidat à la primaire démocrate Bernie Sanders, un socialiste sur lequel aucun bookmaker n’aurait parié il y a quelques années, en sont la preuve.

Newsletters

Au Texas, un ancien agent de l'immigration découvre qu'il est mexicain et risque l'expulsion

Au Texas, un ancien agent de l'immigration découvre qu'il est mexicain et risque l'expulsion

Son certificat de naissance avait été falsifié.

En Tunisie, les modifications corporelles pour faire partie des gros durs

En Tunisie, les modifications corporelles pour faire partie des gros durs

Des tatouages et des scarifications pour prouver sa résistance à la douleur, pour montrer qu'on est un vrai mec, pour exprimer aussi une souffrance sociale.

La France ne veut pas de ses djihadistes, la Turquie non plus

La France ne veut pas de ses djihadistes, la Turquie non plus

Les extrader sert la rhétorique anti-occidentale du président turc pour gagner du crédit auprès de l'opinion publique de son pays.

Newsletters