Sports

La liste des Bleus à l'Euro 2016, pour le meilleur et pour le pire

Temps de lecture : 2 min

Les cadres retenus pour disputer le championnat d'Europe se sont fait remarquer pour leurs bonnes performances, mais aussi pour d'incroyables ratés. Deux vidéos, deux ambiances.

Didier Deschamps a tranché. Le sélectionneur des Bleus a annoncé, le 12 mai, la liste des vingt-trois joueurs (et des réservistes) qui représenteront la France lors de l'Euro 2016, qu'elle va disputer à domicile. Une liste avec Lucas Digne, Christophe Jallet, mais sans Hatem Ben Arfa ni Layvin Kurzawa ou Kevin Gameiro.

Si vous n'avez pas eu le temps de suivre le parcours et les performances des cadres de l'équipe de France –Antoine Griezmann, Patrice Evra, Paul Pogba, Hugo Lloris ou encore Blaise Matuidi–, nous avons réalisé pour vous deux vidéos (voir ci-dessous) qui compilent leurs plus beaux gestes... et leurs plus gros ratés. En clair, une vidéo qui va vous donner de quoi espérer et une autre qui vous permettra de garder les pieds sur terre, car personne n'est parfait, pas même les plus grands talents du football français.

L'équipe de France des «bons jours»

L'équipe de France des «mauvais jours»

Pour ne rater aucune de nos prochaines vidéos, rejoignez-nous et abonnez-vous sur nos chaînes YouTube ou Dailymotion.

Newsletters

Si la NBA a réussi à percer en France, c'est grâce aux réseaux sociaux

Si la NBA a réussi à percer en France, c'est grâce aux réseaux sociaux

Ce 24 janvier, un match officiel de la NBA se joue pour la première fois sur le sol français. Les efforts des fans, qui ont su faire vivre leur passion sur internet, sont enfin récompensés.

«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour

«Cheer», la série Netflix qui montre les cheerleaders sous un nouveau jour

Loin des clichés sur les pom pom girls, cette série documentaire offre un portrait inédit de ces athlètes dévoué·es.

L'affaire Carlos Ghosn nuit-elle à l'image de Renault F1?

L'affaire Carlos Ghosn nuit-elle à l'image de Renault F1?

La marque doit composer avec une mauvaise pub, une alliance Renault-Nissan en berne et l'échec d'une fusion avec Fiat-Chrysler, alors que la F1 reprend en Australie le 15 mars prochain.

Newsletters