Monde

Un leader de Daech connu pour sa ressemblance avec un kebab vient d'être tué

Temps de lecture : 2 min

En 2015, une photo comparant Abou Wahib à une broche de kebab était devenue virale.

Capture Twitter
Capture Twitter

Le Pentagone a confirmé le 9 mai qu'Abou Wahib, un commandant de Daech dans la province d'Anbar, avait été tué en Irak par des frappes aériennes de la coalition. Surnommé le «lion du désert», Abou Wahib était un des rares leaders de l'État islamique à apparaître sur des vidéos de propagande le visage découvert.

Comme le rappelle The Telegraph, il s'était fait connaître via une vidéo dans lequel on le voyait assassiner trois conducteurs de camions syriens qui n'avaient pas su répondre correctement aux questions d'un quiz sur le Coran.

Mais sur internet, Abou Wahib est surtout devenu célèbre pour une photo dans laquelle il porte un uniforme de camouflage marron qui le fait étrangement ressembler à une broche de kebab.


Ce rapprochement ingénieux avait été fait en mars 2015 par le site de militants anti-Daech Raqqa is Being Slaughtered Silently (Raqqa est en train d'être massacrée en silence), et la photo était rapidement devenu virale.

Selon le Washington Post, Abou Wahib était un ancien programmeur informatique qui avait rejoint Al-Qaida en Irak avant de passer plusieurs années dans une prison américaine. En 2014, il avait joué un rôle important dans l'expansion militaire de Daech dans la province d'Anbar en Irak.

Newsletters

Les «chiens de thérapie» font fureur sur les campus américains

Les «chiens de thérapie» font fureur sur les campus américains

Ces animaux aident les étudiants à surmonter leur stress.

Un Américain dépense 57.000 dollars de son prêt de secours Covid dans une carte Pokémon

Un Américain dépense 57.000 dollars de son prêt de secours Covid dans une carte Pokémon

Cet homme est inculpé pour fraude fiscale par le gouvernement fédéral.

Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français?

Un écrivain turc doit-il avoir fait de la prison pour plaire aux jurys littéraires français?

Le prix Femina étranger 2021 a été attribué à «Madame Hayat» (Actes Sud), un véritable hymne à la liberté, conçu et écrit derrière les barreaux par le Turc Ahmet Altan.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio