Monde

Un leader de Daech connu pour sa ressemblance avec un kebab vient d'être tué

Temps de lecture : 2 min

En 2015, une photo comparant Abou Wahib à une broche de kebab était devenue virale.

Capture Twitter
Capture Twitter

Le Pentagone a confirmé le 9 mai qu'Abou Wahib, un commandant de Daech dans la province d'Anbar, avait été tué en Irak par des frappes aériennes de la coalition. Surnommé le «lion du désert», Abou Wahib était un des rares leaders de l'État islamique à apparaître sur des vidéos de propagande le visage découvert.

Comme le rappelle The Telegraph, il s'était fait connaître via une vidéo dans lequel on le voyait assassiner trois conducteurs de camions syriens qui n'avaient pas su répondre correctement aux questions d'un quiz sur le Coran.

Mais sur internet, Abou Wahib est surtout devenu célèbre pour une photo dans laquelle il porte un uniforme de camouflage marron qui le fait étrangement ressembler à une broche de kebab.


Ce rapprochement ingénieux avait été fait en mars 2015 par le site de militants anti-Daech Raqqa is Being Slaughtered Silently (Raqqa est en train d'être massacrée en silence), et la photo était rapidement devenu virale.

Selon le Washington Post, Abou Wahib était un ancien programmeur informatique qui avait rejoint Al-Qaida en Irak avant de passer plusieurs années dans une prison américaine. En 2014, il avait joué un rôle important dans l'expansion militaire de Daech dans la province d'Anbar en Irak.

Newsletters

Les féministes mexicaines scandalisées par les tabloïds

Les féministes mexicaines scandalisées par les tabloïds

Dans ce pays d’Amérique latine, la diffusion du corps mutilé d’une femme en une émeut les féministes, qui réclament un débat autour de cette presse machiste.

La police indienne va défendre Trump des attaques de singes pendant sa visite officielle

La police indienne va défendre Trump des attaques de singes pendant sa visite officielle

Les forces de l'ordre se sont équipées d'armes redoutables pour repousser les macaques du Taj Mahal.

En Californie, on peut recevoir de l'argent pour dire du bien de Michael Bloomberg

En Californie, on peut recevoir de l'argent pour dire du bien de Michael Bloomberg

L'équipe du candidat à la primaire démocrate embauche actuellement 500 «organisateurs numériques» pour écrire des SMS et des posts en sa faveur.

Newsletters