Tech & internet

Null Island, cet endroit parmi les plus visités du monde qui n'existe pas

Repéré par Bruno Cravo, mis à jour le 11.05.2016 à 9 h 43

Repéré sur Atlas Obscura

L'île fictive, située aux coordonnées géographiques 0°, 0° («Null»), possède son drapeau, ses habitants et ses coutumes. C'est le point de rencontre des cartographes modernes, coupables d'erreurs dans l'édition de leurs cartes.

Bouée du programme PIRATA dans l'Atlantique US Navy via Wikimedia Commons

Bouée du programme PIRATA dans l'Atlantique US Navy via Wikimedia Commons

On peut tout savoir de Null Island sur son site internet. Son histoire, son drapeau, son économie et même ses habitants. Pour autant, si vous naviguez pendant 1.600 kilomètres, en direction des coordonnées 0°, 0° à partir des côtes du Ghana, vous ne trouverez pas d’île mais simplement une station météorologique sur une bouée.

Cette petite structure métallique appartient au programme Pirata pour collecter des observations océaniques et météorologiques dans l’Atlantique. À première vue, difficile de comprendre pourquoi cet endroit au beau milieu du golfe de Guinée, où se rencontrent l’Équateur et le méridien de Greenwich, fait partie des lieux les plus visités du globe. 

Rendez-vous des cartographes

C’est ce que nous explique un article du site Atlas Obscura. Au contraire des premiers cartographes à utiliser les coordonnées géographiques au XVIIe siècle, obligés de se déplacer sur le terrain, les éditeurs de cartes modernes utilisent des logiciels et des lignes de code informatique pour mettre en forme leurs œuvres. 

Il arrive que ces spécialistes du géocodage fassent des erreurs dans la saisie des coordonnées géographiques. De nombreux langages de programmation utilisent le mot clé «Null» et renvoient vers les coordonnées 0°, 0°. Les codeurs se retrouvent alors à cet endroit par inadvertance. Consciente de ce problème, la base de données NaturalEarth a créé en 2011 Null Island.

La topographie de l’ilot imaginaire est inspiré du jeu vidéo Myst, franchise d’aventure lancée sur Macintosh en 1993 et longtemps série la plus vendue sur PC avec 6 millions d’exemplaires avant son dépassement par les Sims en 2002. Tout comme le jeu considéré comme hyper réaliste à l’époque, Null Island est à la frontière entre mythe et réalité.

îleimaginairecodecarte
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte