Tech & internet

VIDÉO. Ça fait dix ans qu’un homme a été interviewé par erreur en direct sur la BBC

Temps de lecture : 2 min

Guy Goma ne s’est pas ridiculisé. Il a offert à internet l’un de ses mèmes les plus cultes.

Il y a dix ans naissait un mème tout droit venu de vos pires cauchemars. Guy Goma était sur le plateau de la BBC pour parler du contentieux entre Apple Corps, une entreprise fondée par les Beatles, et Apple, la multinationale que l’on connaît aujourd’hui pour avoir «révolutionné» nos téléphones portables. Sauf que Guy Goma n’était pas l’expert d’internet que la chaîne pensait interroger. Et l’homme n’était pour autant pas un imposteur.

Le chauffeur de taxi s’était en fait rendu dans les studios de la BBC pour un entretien d’embauche. Il comprend trop tard que le producteur qu’il a suivi naïvement, venu chercher un certain «Guy Kewney», n’a pas mal prononcé son nom de famille. Et il réalise en direct qu’il est sur le point d’être interrogé sur un sujet qui lui est complètement obscur. Dix ans après l’incident, on peut toujours lire la profonde détresse dans ses yeux.

Mais, au lieu de se défiler, Guy Goma répond aux questions sur le téléchargement comme il peut: en disant des banalités. Tant et si bien «qu’il ressemblerait à s’y méprendre à un véritable expert de chaîne de télé», tacle Vice.

«En fait, on peut aller partout et voir des personnes télécharger tout ce qu’elles veulent sur internet et sur les sites web. Mais je pense que c’est bien mieux pour le futur, et… euh…pour informer les gens sur ce qu’ils veulent, plus facilement et plus rapidement», débite t-il, (très) fébrile.

Avait-il vraiment tort? On ne peut qu’apprécier son courage, et célébrer ce drôle d’anniversaire pour l’internet.

Newsletters

Tinder coûte plus cher aux hommes hétéros de plus de 50 ans

Tinder coûte plus cher aux hommes hétéros de plus de 50 ans

Une enquête de consommation australienne révèle que selon leur âge, leur localisation ou leur orientation sexuelle, les inscrit·es ne paient pas le même prix sur l'app de rencontres.

Pendant le confinement, les Britanniques ont passé 40% de leur temps éveillé devant un écran

Pendant le confinement, les Britanniques ont passé 40% de leur temps éveillé devant un écran

Outre-Manche, 12 millions de personnes se sont inscrites à un service de streaming dans les premiers mois de la pandémie.

Soulager les douleurs dorsales liées au télétravail

Soulager les douleurs dorsales liées au télétravail

Selon un récent sondage, sept Britanniques sur dix souffrent davantage de maux de dos, au niveau de la nuque, des épaules ou encore des yeux que d'ordinaire.

Newsletters