Monde / Économie

Pourquoi les inégalités de consommation sont préoccupantes

Temps de lecture : 2 min

Si les Américains les plus pauvres ont désormais accès à des biens auparavant considérés comme luxueux, les inégalités de revenus persistent et se vérifient dans les habitudes de consommation.

 Supermarché aux États-Unis | N i c o l a via Flickr CC License by
Supermarché aux États-Unis | N i c o l a via Flickr CC License by

Consommer davantage de biens longtemps considérés comme inaccessibles mais toujours faire des concessions sur la qualité, faute de revenus suffisants. C’est le constat qu’une étude sur l’inégalité tire de l’observation des classes les plus populaires américaines sur les trente dernières années. Ces travaux relayés par Quartz montrent que le supposé «rattrapage» des plus modestes dans la consommation par rapport aux strates les plus hautes de la société américaine ne se vérifie pas.

Les biens de consommation comme l’électroménager, auparavant synonyme de situation confortable, se retrouvent de manière croissante dans les foyers américains défavorisés. Par exemple, si en 1985 un peu moins de 30% des familles les plus pauvres possédaient un lave-vaisselle (contre 80% chez les ménages les plus riches), le pourcentage avoisine aujourd’hui les 60% (environ 90% chez les riches).

Bas de gamme

Mais prendre en compte le seul taux d’équipement est trompeur. Les inégalités de consommation se constatent désormais sur la qualité des produits. Les Américains aux revenus élevés vont privilégier les produits haut de gamme et pas seulement dans les équipements. Cette observation se retrouve notamment dans la nourriture. Et cette qualité moindre entraîne des déséquilibres sur les chiffres de l’obésité et de l’espérance de vie entre les deux extrêmes de la population américaine.

Ce contraste toujours apparent trouve son origine dans les revenus. Une étude menée par la Réserve Fédérale (Fed) montrait que les gains des 10% les plus riches avaient augmenté de 10% entre 2010 et 2013 alors que sur la même période ceux des 40% les moins fortunés avaient décliné.

Newsletters

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

L'Union européenne a beau avoir un haut représentant aux affaires étrangères, elle reste peu audible sur la scène internationale.

Mon Europe à moi: «Il faut que l'UE tape du poing sur la table pour défendre la liberté de la presse»

Mon Europe à moi: «Il faut que l'UE tape du poing sur la table pour défendre la liberté de la presse»

Le journalisme indépendant et le pluralisme des médias sont menacés dans de nombreux pays de l'Union européenne. Pourtant, celle-ci semble impuissante. Jusqu'à quand?

Que se passe-t-il au Grand Canyon pour que tout le monde y chope la gastro?

Que se passe-t-il au Grand Canyon pour que tout le monde y chope la gastro?

Le service du parc exhorte les touristes à ne surtout pas laisser leurs «déchets humains» dans la nature.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio