Science & santéScience & santé

La crème miracle contre les rides et l’eczéma vient-elle d'être créée?

Repéré par Alexis Patri, mis à jour le 10.05.2016 à 11 h 11

Repéré sur Science Mag

L'invention d’une équipe de scientifiques américains agit comme une «seconde peau».

Fini les rides et les poches sous les yeux | Capture d’écran YouTube d’une vidéo du MIT

Fini les rides et les poches sous les yeux | Capture d’écran YouTube d’une vidéo du MIT

C’est l’organe que nous malmenons le plus et pourtant celui dont l’apparence nous importe le plus. Notre 1,7 mètre carré moyen de peau est sujet à un grand nombre de désagréments plus ou moins dérangeants: rides, sécheresse, rougeurs, éruptions cutanées, eczéma, psoriasis, etc. Des problèmes très variés auxquels une équipe de chercheurs américains pensent avoir trouvé une solution, comme ils l’expliquent à Science Mag.

La douzaine de scientifiques a mis au point deux crèmes qui s’appliquent l’une après l’autre pour former une sorte de seconde peau, qui reste en place pendant plus de vingt-quatre heures. Ce film fin et transparent à base de silicone a été créé pour atténuer les rides et les poches sous les yeux car il réduit en taille en séchant tout en conservant l’hydratation et l’élasticité de la peau. Il vient seconder la perte graduelle des filaments de protéines cutanés due au temps, avec un bon résultat selon les chercheurs.

 

Réduire l’assèchement

Les applications de cette invention pourraient être bien plus larges, à en croire Suzanne Kilmer. Cette dermatologiste de l’Université de Calfornie qui n’a pas pris part à l’étude scientifique (publiée dans le journal Nature) vante «l’énorme potentiel» du produit pour les personnes atteintes d’eczéma, dont elle a observé qu’ils enroulent souvent leur peau d’épais bandages pour être sûr que leur crème pénètre bien. «Au lieu d’avoir à porter tout ça, ils pourraient utiliser ce film invisible.»

Les inventeurs de cette alliance de crème prévoient d’ailleurs d’intégrer à leur invention des principes actifs déjà existants qui seraient ainsi distribués à la peau tout au long de la journée. L’application à l’eczéma et au psoriasis n’a pas encore été testée mais Barbara Gilchrest, dermatologiste au Massachusetts General Hospital (MGH), à Boston, qui a participé à l’étude, est optimiste. La «seconde peau» réduit l’assèchement de la peau pendant toute sa durée de vie, contre environ cinq heures pour le petrolatum –aussi appelé vaseline et très utilisé par les personnes atteintes d’eczéma pour hydrater fortement leur peau et ainsi apaiser les démangeaisons– et les autres produits hydratants.

Une troisième application qui n’a pas été envisagée par les scientifiques: la cicatrisation des tatouages. Dans le cas d’une cicatrisation humide (la plus répandue), le tatoué doit garder sa peau nouvellement encrée très hydratée et protégée de l’extérieur. Exactement ce que fait déjà ce nouveau produit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte