Santé / Égalités / Boire & manger

A New York, les barmen n'ont plus le droit de refuser de servir de l'alcool aux femmes enceintes

Temps de lecture : 2 min

Selon la commission des droits de l'homme de la ville de New York, ne pas servir un verre de vin à une femme enceinte est une forme de discrimination.

 AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN
AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN

Boire un verre d'alcool dans un bar quand on est enceinte est un droit désormais garanti par la ville New York. Un comité municipal sur les droits de l'homme vient en effet de publier de nouvelles recommendations –en grande partie sur les droits des femmes enceintes au travail– mais également sur la discrimination potentielle des femmes enceintes dans les bars.

«Les jugements et les stéréotypes sur la façon dont les femmes enceintes doivent se comporter, leurs capacités physiques et ce qui est bon ou pas pour un foetus sont très fréquentes dans notre société, et ne peuvent pas être utilisés comme prétexte pour prendre des décisions discriminatoires illégales», explique le texte.

Selon l'Associated Press, le comité est en train d'examiner le cas d'une femme enceinte qui dit avoir été interdite d'entrer dans un bar new-yorkais.

Aux Etats-Unis, les recommendations officielles sur le sujet sont très strictes: en octobre, l'Académie américaine de pédiatrie a publié un communiqué recommendant une abstention totale de la consommation d'alcool pendant la grossesse. Pourtant, plusieurs études montrent que la consommation occasionnelle d'alcool n'est pas dangereuse.

Malgré les nouvelles règles antidiscriminatoires de la ville, un avocat interviewé par le New York Times rappelle que la loi oblige par ailleurs les bars à afficher des petites pancartes indiquant que «les femmes ne doivent pas boire d'alcool pendant leur grossesse à cause de risques d'anomalies congénitales». Une loi de l'Etat de New York oblige également les barmen à arrêter de servir de l'alcool aux personnes visiblement très ivres.

Newsletters

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Covid long et travail: la double peine pour les malades

Les symptômes persistants forcent certains travailleurs à trouver des solutions par eux-mêmes pour conserver leur emploi, quand ils ne sont pas tout simplement contraints de le quitter.

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Des nourrissons hospitalisés à cause de la pénurie de lait infantile aux États-Unis

Parents et médecins ne cessent de tirer la sonnette d'alarme face à une situation qui s'aggrave.

Hépatites pédiatriques d'origine inconnue: ce qui ressort des premières investigations

Hépatites pédiatriques d'origine inconnue: ce qui ressort des premières investigations

Au moins 450 enfants sont atteints d'hépatites aiguës à travers le monde. Aujourd'hui, personne ne peut encore émettre de recommandations pour protéger les plus jeunes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio