Life

Les cougars passionnent l'Amérique

Slate.fr, mis à jour le 17.10.2009 à 15 h 01

Un débat passionné divise actuellement l'Amérique. Il ne s'agit pas de la réforme de santé ou de la présence en Afghanistan, mais d'une question autrement plus importante: qu'est-ce qu'une vraie Cougar? Après les mères au foyer déchaînées de Desperate Housewives, c'est aujourd'hui au tour de la série Cougar Town de s'intéresser à cette population qui semble être devenue une obsession à Hollywood: les femmes mûres.

Preuve de la difficulté de définir avec précision le concept, le site Urban Dictionnary, dictionnaire en ligne écrit par les internautes qui fait autorité sur les mots d'argot et les néologismes, propose sept définitions différentes, qui vont de «femme âgée qui fréquente les boîtes de nuit pour sortir avec des hommes bien plus jeunes» à «femme de plus de 35 ans qui chasse des hommes bien plus jeunes, énérgiques et prêts à tout» en passant par «femme dans la fleur de l'âge sexuel qui préfère chasser plutôt que d'être chassée».

La série Cougar Town, comme Desperate Housewives, décrit des femmes séductrices, voire prédatrice, prêtes à tout, quitte à en devenir souvent ridicules.Mais un nouveau livre vient est venu s'ajouter au débat: Cougar Alert. Ici, la vraie cougar est dévoilée: une femme célibataire de plus 40 ans forte et confiante.

Le New York Times s'est penché sur cette explosion de l'intérêt pour les cougars dans la société américaine: la première Miss Cougar a été récemment désignée par un jury de jeunes hommes de 20-30 ans, des croisières cougar larguent les amares, les chirugiens esthétiques prommettent de «cougariser» leurs clientes et les communautés de cougars en ligne se multiplient à la vitesse de l'éclair.

Le journal Newsweek a même décrété 2009 «l'année des cougars», avant de conclure que d'ici un an, les cougars seront en voie de disparition. Mais selon le New York Times, il ne s'agit pas d'un simple effet de mode de la pop culture: les cougars reflètent des changement démographiques qui poussent les femmes de plus de 40 ans à redéfinir leur concept de partenaire satisfaisant. Les statistiques le prouvent: la différence d'âge moyenne entre l'homme et la femme dans un mariage se réduit régulièrement, et les mariages où la femme est l'ainée se multiplient.

[Lire l'article complet dans le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Photo de la série Cougar Town, ABC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte