Science & santéScience & santé

Dormez-vous comme un Singapourien ou comme une Hollandaise?

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 09.05.2016 à 18 h 06

Repéré sur Wired, Time

Des chercheurs décryptent nos habitudes de sommeil grâce aux données d'une appli.

Sleeping faces / Zhao ! via Flickr CC License By

Sleeping faces / Zhao ! via Flickr CC License By

En 2014, une équipe de chercheurs américains a mis en service une appli mobile, Entrain, qui permet aux voyageurs d’harmoniser leur rythme de sommeil avec le fuseau horaire de la zone dans laquelle ils se trouvent. En se basant sur les données de cette appli, ils ont étudié pendant un an les habitudes de quelques 8.000 personnes vivant dans 128 pays différents qui s'étaient portés volontaires.

L’analyse des différences socio-démographiques, dont les résultats sont publiés dans Science Advances, révèle des écarts en fonction de situations avec, à une extrémité du spectre, les hommes singapouriens qui dorment le moins (7,3 heures en moyenne), et les femmes néerlandaises qui ont le plus de sommeil (8,4 heures). Le site de Time propose d’ailleurs de découvrir de quelles populations vos habitudes de sommeil vous rapprochent le plus (sachez que l’auteur de cet article dort comme une femme mexicaine…) C’est cependant l’âge qui prédit le mieux le temps de sommeil, les personnes plus âgées ayant tendance à se coucher plus tôt.

Autre enseignement important de l’étude, les facteurs qui déterminent les heures auxquelles on se couche et on se lève, ces dernières ayant une influence sur le temps de sommeil lui-même. «Au départ, je pensais que l’heure d’éveil serait déterminée par la société et l’heure du coucher par nos conseils biologiques pour le sommeil», explique sur Wired Daniel Forger, l’un des chercheurs qui a participé à l’étude. En fait, c'est plutôt l’inverse: l’heure du réveil est très liée à l’heure à laquelle le jour se lève. En revanche, des forces sociales dictent l’heure à laquelle nous nous couchons, sans que l’heure à laquelle le soleil se couche ne soit déterminante. Reste à savoir pourquoi les Brésiliens ou les Singapouriens vont se coucher plus tard que les Australiens, alors qu'on se lève à la même heure (et tôt) dans ces trois pays.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte