France

En douze ans, «Le Petit Journal» a bien changé

Temps de lecture : 2 min

Yann Barthès a annoncé son départ de l'émission qu'il présente depuis 2004. Retour en vidéo sur l'évolution de cette petite pastille devenue grande.

Clap de fin pour Yann Barthès. L'animateur à la tête du «Petit Journal», une émission diffusée sur Canal+ depuis 2004, a annoncé à l'Agence France-Presse, le 9 mai, qu'il quittait le navire pour «écrire avec les équipes de Bangumi [la société de production de l’émission, ndlr] une nouvelle histoire et vivre de nouvelles aventures». En septembre prochain, il posera ses valises à TF1 et à TMC, révèle le magazine GQ.

Depuis 2004 et ses premières interventions dans une pastille du «Grand Journal», le format du «Petit Journal» a bien évolué, autant sur la forme que sur les sujets abordés au quotidien. À partir de 2011, grâce à son succès, la chronique de l'animateur –découpée en deux parties dans «Le Grand Journal»: Le Petit Journal Actu et Le Petit Journal People– devient «Le Petit Journal», une émission avec sa propre équipe et son propre plateau.

«Mélange des genres»

Avec le temps, l'émission évolue et grandit. Yann Barthès se lance dans des domaines que le programme n'avait alors jamais explorés auparavant: reportages politiques, entretiens en plateau, reportages à l'étranger et en terrain de guerre, sketches avec comédiens professionnels et pastilles humoristiques... Une ligne éditoriale à mi-chemin entre l'information et le divertissement qui lui a régulièrement valu des critiques lui reprochant un «mélange des genres».

Le départ de Yann Barthès ne devrait pas pour autant signer la disparition de l'émission sur Canal+, a rassuré la chaîne cryptée dans un tweet. Selon les informations du Monde, le départ de l'animateur est une conséquence directe «des incertitudes quant à l'avenir de la chaîne et de l'émission». Ces dernières semaines, Canal+ avait envisagé un passage en crypté du «Petit Journal» et avait décommandé plusieurs reportages que Bangumi devait réaliser lors du Festival de Cannes.

Pour dire adieu à la chaîne pour laquelle il travaille depuis dix-huit ans, Yann Barthès a posté une vidéo sur son compte Instagram avec le mot suivant: «Une histoire se termine. Très ému». La voici.

18 ans à Canal+... Une histoire se termine. Très ému.

Une vidéo publiée par Yann Barthès (@0yann0) le

Pour ne rater aucune de nos prochaines vidéos, rejoignez-nous et abonnez-vous sur nos chaînes YouTube ou Dailymotion.

Robin Panfili Journaliste à Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters