Tech & internet

Le problème avec Apple Music montre que vous devriez sauvegarder tous vos fichiers

Temps de lecture : 2 min

Il est toujours possible d’éviter les larmes dues à la suppression de toutes vos musiques.

Ahhhhhhh | Kenny Louie via Flickr CC License by
Ahhhhhhh | Kenny Louie via Flickr CC License by

James Pinkstone a vécu un cauchemar. Dans un post de blog largement repris sur Reddit, il raconte comment Apple lui a volé sa musique; 122 Go de fichiers, accumulés pendant des années ont disparu de son disque dur:

«Ce qu’Amber, une employée d’Apple, m’a expliqué était ce que je craignais. Via mon abonnement à Apple Music, Apple supprime les fichiers de mon ordinateur. Quand je m’étais abonné, iTunes avait évalué mon énorme collection de MP3 et de fichiers WAV, l’avait scanné dans sa base de données pour des correspondances, et supprimé les fichiers originaux de mon disque dur. SUPPRIMÉS.

Si Apple Music trouve un morceau qu’il ne reconnaît pas –ce qui arrivait souvent dans mon cas, puisque je suis un compositeur freelance et que j’ai beaucoup de morceaux que j’ai composés moi-même–, il les télécharge dans la base de données d’Apple, les supprime de mon disque dur et me les sert quand je veux les écouter, comme tous les autres fichiers qu’il a supprimés.»

Et visiblement, James Pinkstone n’est pas le seul dans ce cas-là. Et si lui avait eu la présence d’esprit de faire une sauvegarde de sa bibliothèque sur un disque dur externe, ce n’était pas le cas de tout le monde. Autant dire que ce post a suscité pas mal de remous, et donné lieu à de nombreux articles dans la presse américaine, de BuzzFeed à Salon en passant par The Register. The Telegraph a même publié un tutoriel pour que vous puissiez faire en sorte qu’Apple ne supprime pas votre musique.

D’autant que ce n’est pas la première fois qu’Apple est accusé de supprimer des fichiers dans la bibliothèque de ses utilisateurs, rappelle également The Register:

«Les suppressions d’Apple ont causé beaucoup de maux de tête. Des utilisateurs se sont plaints pendant plus d’une demi-décennie qu’iTunes et Apple Music suppriment des fichiers stockés pour différentes raisons.»

Supprimer des copies en local... et se faire avoir

Si toutes les remarques vont sensiblement dans le même sens, celles de Serenity Caldwell sur iMore –un site spécialisé sur Apple– sont quelque peu dissonantes. Pour elle, Apple Music n’a pas automatiquement supprimé tous les morceaux de l’ordinateur de James Pinkstone. C’est lui qui a dû malencontreusement autoriser Apple à bien supprimer les fichiers de son disque dur. En revanche, souligne-t-elle, le fait qu’iCloud Music Library soit si compliqué à utiliser pourrait bien avoir causé tous ces problèmes. Et ça, c’est de la responsabilité d’Apple:

«Apple Music n’a jamais été conçu pour supprimer la bibliothèque de Pinkstone et il ne supprimera pas la vôtre. Ce service n’est pas censé fonctionné comme ça sur votre Mac principal. Mais si vous ne savez pas comment iCloud Music Library héberge des copies de vos morceaux, vous finirez peut-être pas supprimer des copies en local pour libérer de l’espace en pensant que vous pourrez les récupérer –et vous faire avoir.»

Il suffit cependant de jeter un œil aux commentaires pour voir que son avis est loin d’être partagé par tout le monde.

Reste que, comme le souligne The Mary Sue, peu importe l’explication, «vous devriez récupérer un disque dur externe et y sauvegarder votre musique fréquemment, au cas où quelque chose d’inattendu se produise. Si vous passez à un nouveau service de musique, vous devriez vraiment sauvegarder toute votre musique avant d’installer quoi que ce soit».

Newsletters

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Sans façades ni limites: ce musée virtuel porté par la blockchain illustre l'avenir d'internet

Les cerveaux derrière le musée imaginé pour héberger l'œuvre digitale de Beeple à 69 millions de dollars révèlent en exclusivité pour Slate.fr les fondations du projet qui pourrait modifier notre rapport à l'art –et l'avenir du web.

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

«On a inventé le crypto-communisme»: les acheteurs du NFT à 69 millions nous livrent leurs confidences

Dans leur premier entretien avec un média français, les fondateurs de Metapurse évoquent le tourbillon «post-Beeple», leurs ambitions pédagogiques, leur musée virtuel (et remercient Mark Zuckerberg d'avoir agité le drapeau du métavers).

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Comment utiliser les réseaux sociaux sans bousiller sa santé mentale

Ça va être difficile, mais c'est pour votre bien.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio