France / Monde

Et si l’incendie de Fort McMurray avait lieu en France?

Temps de lecture : 2 min

Pour se rendre compte de l’ampleur de cette catastrophe qui touche le Canada, voilà la surface qu’elle représenterait si le feu démarrait dans des villes françaises.

Une simulation de l'incendie de Fort McMurray dans la région parisienne.
Une simulation de l'incendie de Fort McMurray dans la région parisienne.

La province d’Alberta, dans l’ouest du Canada, vit l’un des pires incendies de son histoire. Depuis le dimanche 1er mai, des feux incontrôlables ravagent la ville de Fort McMurray et sa région. Pour l’heure, près de 85.000 hectares ont été touchés et 100.000 personnes ont dû quitter leur domicile, rapporte CBC. Encerclée par les flammes, la ville de Fort McMurray a, elle, été vidée de ses habitants.

Pour venir en aide aux sinistrés, un pont aérien a été mis en place le 6 mai 2016 et les autorités ont prévenu les personnes évacuées qu’il faudrait se montrer patient avant de pouvoir retourner à Fort McMurray. «Je vais être très directe: [...] ce n’est simplement pas possible, ni responsable de spéculer sur le moment où les habitants pourraient rentrer», a indiqué Rachel Notley, la Première ministre de l’Alberta, dont la ville de Fort McMurray dépend. Les causes de l’incendie ne sont pas encore identifiées mais la piste d’un feu causé par l’homme n’est pas écartée, note le Huffington Post québécois.

À quoi ressemblerait une telle catastrophe sur le sol français? À partir des cartes réalisées par le magazine canadien Maclean’s et des données de la Nasa, nous avons reproduit la superficie de l’incendie sur plusieurs localités françaises. Les données sur lesquelles nous nous sommes appuyés datent du 5 mai 2016; il est donc possible que, depuis, l’étendue de la zone touchée par les flammes ait évolué. Cette carte –qui ne prend pas non plus en compte les reliefs ni la topographie des sols– est avant tout un moyen de se faire une idée de la proportion du drame, et non une cartographie millimétrée de l’incendie.

Paris

Bordeaux

Marseille

Ajaccio

Toulouse

Lyon

Lille

L’île d’Oléron

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Plus qu’une simulation (les zones colorées en rouge que l’on aperçoit sur le continent, entre Rochefort et Marennes, ne seraient probablement pas touchées si un incendie comme celui de Fort McMurray avait lieu sur l’île d’Oléron, sauf si de forts vents parvenaient à propager le feu dans cette direction malgré la barrière naturelle de la mer), il s’agit ici de pouvoir comparer la surface de l’incendie de Fort McMurray à celle de l’île d’Oléron.

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio