Santé

Votre confiance en vous dépendrait du statisticien caché dans votre cerveau

Temps de lecture : 2 min

Selon le neuroscientifique Adam Kepecs, votre cerveau mènerait des calculs statistiques à votre insu.

Nous possédons tous un «statisticien interne» qui intervient lors de la prise de décision | dierk schaefer via Flickr CC License by

Votre confiance en vous influence vos comportements. Mais de manière bien plus scientifique que vous ne le pensiez. Selon une étude scientifique publiée dans Neuron et repérée par Gizmodo, nos choix et comportements au quotidien sont en effet le fruit de calculs statistiques précis, dont la zone du cerveau dédiée reste encore à identifier.

Car, pour quantifier la notion de confiance, les scientifiques ne se sont pas seulement intéressés au sentiment de confiance. Ils se sont aussi concentrés sur le concept de confiance statistique, c’est-à-dire la probabilité d’atteindre un objectif.

Le neuroscientifique et auteur principal de l’étude Adam Kepecs explique ces deux définitions grâce au poker. Le joueur peut calculer objectivement ses chances de remporter la manche en regardant ses cartes et celles sorties. C’est la confiance statistique. Mais il doit aussi estimer ses chances par rapport au comportement des autres joueurs. C’est la confiance ressentie.

Or l’étude a réussi à montrer un lien entre ces deux formes de confiance. Elle indique que le sentiment de confiance serait en partie régi par les mêmes calculs de notre cerveau que la confiance statistique. C’est-à-dire que «le sentiment subjectif de confiance en soi dépend de calculs statistiques», que votre cerveau réalise sans que vous en ayez conscience. Pour Adam Kepecs, tout ce qui est psychologique trouve son correspondant mathématique. Et vous qui pensiez ne rien comprendre aux maths...

Newsletters

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

La sieste post-déjeuner serait-elle la solution pour s'adapter aux fortes chaleurs?

Les pays du nord de l'Europe envisagent d'adopter le rythme de travail des Espagnols et des Italiens afin de s'accommoder aux températures élevées.

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

De traitements en contrôles, tout est mis en place de façon à la rendre aussi irréprochable que possible.

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

[L'Explication #71] Ces taches, qui font ressembler certaines peaux à un cookie aux pépites de chocolat, sont de vraies anarchistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio