Boire & manger

VIDÉO. Oubliez le beurre, place au gâteau au chocolat à la courgette

Élise Renoleau, mis à jour le 25.10.2016 à 18 h 16

Parfaite doublure du beurre, la courgette rend le gâteau extra moelleux sans changer le goût.

On peut vivement remercier les végétariens, les vegans, les allergiques au lactose, les intolérants au gluten et avant eux les grands noms de la cuisine «saine-mais-bonne» comme Michel Guérard. Sans eux, honnêtement, qui se serait un jour demandé si on pouvait se passer de beurre dans un gâteau au chocolat? Qui se serait dit en ouvrant son frigo: «Tiens, j’ai une courgette. Et si je faisais un gâteau?» Et surtout, qui se serait attelé à populariser ce genre d’alternatives?

Le «eat healthy» a été propulsé au rang de mode de vie à grands coups de hashtags. Avec le «food porn», ils sont un peu comme les deux faces d’une même pièce: ultra populaires et chacun leur tour à l’origine des plus grandes tendances culinaires du moment. Et comme une tendance ne va (plus) jamais sans son tutoriel, on a vu (ré)apparaître des dizaines de «food hacks» (on ne dit plus astuce, c’est totalement ringard) pour continuer à manger comme tout le monde même quand on mange comme personne.

Diffusées très largement par les réseaux sociaux, ces alternatives sont sorties de la sphère des premiers concernés pour atteindre le grand public. Une île flottante vegan? Aucun problème, il suffit de faire les œufs en neige en utilisant le jus de boîte de pois chiche. Du fromage sans lactose? Trop fastoche, faisons du fromage végétal avec des noix de cajou. Alors pourquoi pas un gâteau au chocolat sans beurre avec une courgette après tout.

Photo: Elise Renoleau

Deux étapes clés: râper et égoutter

Que les disciples du gras qui honnissent la verdure se rassurent: on ne sent absolument pas le goût de la courgette dans le gâteau. C’est tout le principe de ces food hacks: il ne s’agit pas d’inventer de nouvelles recettes totalement loufoques en mode «cuisine fusion». Le but reste avant tout de rechercher la meilleure alternative saine pour faire comme si.

Dans le cas de la courgette, à l’instar du beurre elle joue le rôle de liant entre tous les ingrédients du gâteau. Si et seulement si on suit deux étapes clés: râper la courgette et l’égoutter (la presser même). Ainsi débarrassée de la majorité de son eau (la courgette en est composée à 95%), elle perd tout son goût à la cuisson. La courgette devient alors une sorte de fibre dans la pâte à gâteau.

Comme il n’y a pas de beurre pour alourdir la pâte, ça donne un gâteau au chocolat extrêmement moelleux, aérien même, et ce sans avoir besoin d’ajouter des blancs en neige. Et si vous remplacez le sucre par de la stevia par exemple, vous obtenez donc un gâteau au chocolat sans beurre ni sucre. À déguster en dessert avec un peu de fromage blanc ou au goûter avec un verre de lait. Sans culpabiliser.

Photo: Elise Renoleau

La recette

  • pelez et râpez une courgette de 400 gr
  • saisissez la chair de courgette entre vos mains et pressez-la afin de faire sortir un maximum d’eau
  • déposez la chair dans une passoire et laissez-la finir de s’égoutter le temps de préparer la pâte
  • dans un grand bol, cassez 3 oeufs et battez-les avec 125 gr de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse
  • faites fondre au bain-marie 200 gr de chocolat
  • versez le chocolat dans la pâte et mélangez
  • tamisez 100 gr de farine, ½ sachet de levure et une pincée de sel et mélangez-les petit à petit à la pâte
  • beurrez et farinez (ou huilez) un moule pour ne pas que le gâteau accroche
  • versez la pâte
  • enfournez à 160°c et laissez cuire 45 minutes

Photo: Elise Renoleau

Retrouvez d'autres recettes en vidéo dans notre playlist YouTube dédiée et sur notre page Facebook.

Élise Renoleau
Élise Renoleau (14 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte