Tech & internet

Suivez Slate.fr sur Snapchat: @SlateFrance

Temps de lecture : 2 min

On vous y attend (et Grumpy aussi).

Snapchat est un super terrain de jeu. C’est le royaume du selfie pimpé, de l’anecdotique capturé, du faceswap entre amis, du filtre chien bizarre (et drôle), du filtre déformant bizarre (et drôle), bref: on s’y amuse.

La rédaction de Slate.fr a envie de décliner l’humeur du site sur Snapchat: de l’info avec un ton particulier, souvent désinvolte, parfois léger. Grâce à Snapchat, vous serez dans notre poche. Nous vous emmenerons en reportage avec nous, nous vous montrerons les coulisses de Slate.fr.

Premier événement à vivre sur le compte Snapchat de Slate.fr: le festival de Cannes 2016. Pendant dix jours, notre journaliste Vincent Manilève vous proposera une story quotidienne et vous entraînera dans les coulisses du festival, vous emmènera à la recontre des stars, sur un coin du tapis rouge, sur la Croisette et dans les soirées cannoises. Au programme: emojis pixélisés, blagues (plus ou moins bonnes) et effets visuels douteux. C’est cadeau.

Abonnez-vous dès maintenant à notre compte Snapchat pour en savoir plus: @SlateFrance. Et surtout, n’hésitez pas à répondre à nos snaps pour nous dire ce que vous en pensez.

Et, bien sûr, pour les retardataires: vous pouvez vous abonner à notre page Facebook pour tout savoir, à notre compte Instagram pour de belles photos d’actu, notre compte Twitter pour les dernières infos, et notre chaîne YouTube pour voir l’actu en vidéos.

Slate.fr

Newsletters

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les faux comptes Facebook explosent après la fusillade de Santa Fe

Les premiers sont apparus à peine vingt minutes après l'annonce de l'attaque.

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Aux États-Unis, Fortnite devient un vrai problème pour les joueurs de baseball

Les heures passées sur le jeu vidéo pourraient avoir une influence négative sur les performances des sportifs.

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, on reconnaît un hit aux mèmes qu'il génère

En 2018, les tubes ne se créent plus seulement avec des instruments, des lyrics et des micros. La partition la plus importante est maintenant celle qui se joue sur les réseaux sociaux.

Newsletters