Égalités

Une école conseille aux filles de ne pas mettre de jupes, «ça distrait les garçons»

Temps de lecture : 2 min

Tenez-vous le pour dit: si les garçons ont des mauvaises notes à l’école, c’est de votre faute, à vous, les filles. #soupirs

Twitter via @Teen_Girl4Jesus
Twitter via @Teen_Girl4Jesus

Une avalanche de critiques. Une école aux États-Unis est sous le feu des projecteurs après avoir affiché un poster dans sa bibliothèque conseillant tout simplement aux jeunes filles de l’école de ne pas venir en jupe ou «de se faire jolies» car cela «distrait les garçons», qui ne voient que de la «viande», rapportent les sites d’information ABC News et Newser.

C’est ce qu’on peut voir sur la photo ci-dessous postée par une étudiante du lycée de Desert Ridge, à Mesa, dans l'État d'Arizona, le 28 avril dernier. Nous vous traduisons les différentes étapes, de gauche à droite et de haut en bas:


Traduction: «C’est affiché dans mon école et le bibliothécaire affirme que je suis la seule à être choquée par cela?? VRAIMENT?.»

- «Vous pensez que vous pouvez venir à l’école en vous faisant jolies»
- «Mais la seule chose que les garçons voient, c’est de la viande, et cela les distrait»
- «Donc ils obtiennent de mauvaises notes»
- «Mais vous finissez quand même par vous marier avec l’un d’entre eux parce qu’il vous trouvait sexy»
- «Et il finit par être sous-employé parce qu’il n’a rien appris à l’école»
- «Et résultat, vous allez devoir le soutenir financièrement toute votre vie»

Et la conclusion de l’affiche: «Mais cela n’est pas grave, car vous êtes jolie aujourd’hui!»

Une autre élève s’est plainte dans la même journée et le poster a été retiré le jour même. L’école s’est excusée, affirmant qu’il s’agissait d’une «mauvaise idée du bibliothécaire».

Newsletters

À Yale, l'histoire de l'art se veut moins eurocentrée

À Yale, l'histoire de l'art se veut moins eurocentrée

Le département d'histoire de l'art de la prestigieuse université ne veut plus des deux cours d'introduction qui appartenaient à son cursus depuis des lustres.

À Marseille, la ponctualité des trains se fait attendre

À Marseille, la ponctualité des trains se fait attendre

[Épisode 6] Dans la cité phocéenne, on est pénalisé si l'on n'est pas motorisé. Pour y remédier, Sébastien Barles (EELV) propose un plan mobilité, en particulier dans les quartiers nord.

Les femmes qui ont subi des violences conjugales ont 44% de risques en plus de mourir, toutes causes confondues

Les femmes qui ont subi des violences conjugales ont 44% de risques en plus de mourir, toutes causes confondues

Une étude britannique révèle l'impact des séquelles laissées par ce type de traumatisme.

Newsletters