Monde

L'affaire du «balloon boy» est-elle un canular?

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de l'interview de CNN
Capture d'écran de l'interview de CNN

Les autorités vont de nouveau interroger la famille au centre de l'affaire du ballon qui a fait la une des médias américains et du reste du monde jeudi 15 octobre. Les enquêteurs avaient dans un premier temps déclaré qu'ils estimaient que l'affaire n'était pas un canular après un premier interrogatoire mené le jour même de la courte disparition du garçon, mais l'interview ci-dessous avait relancé la polémique.

***

Falcon Heene, le garçon de six ans dont la disparition a inquiété toute l'Amérique jeudi 15 octobre, a suggéré que son histoire a été montée de toute pièce pour attirer l'attention des médias sur sa famille.

La police du comté de Larimer, dans le Colorado et les médias nationaux ont passé toute l'après-midi à chercher un ballon à hélium fait-maison à bord duquel était censé se tenir Falcon. Mais quand le ballon a atterri après plus de deux heures de vol, il était vide; Falcon se cachait en fait dans une boîte dans le garage familial.

Interviewé par CNN jeudi soir [voir la vidéo ci-dessous], le jeune Falcon Heene a déclaré avoir entendu sa famille crier son nom pendant qu'il était caché. Quand son père lui a demandé «Pourquoi n'est-tu pas sorti?», le garçon a répondu «Tu m'avais dit que c'était pour le spectacle.»

Richard Heene, le père, s'est montré irrité par les questions des médias, et a affirmé ne pas savoir ce que voulait dire son fils. «Je crois que je vois où vous voulez en venir. Je suis consterné de voir qu'après toutes les émotions que j'ai connues, les hauts et les bas, vous êtes en train de suggérer quelque chose d'autre. On nous a promis que nous ne serions plus dérangés par des émissions, c'est pourquoi j'ai accepté cet interview» a-t-il répondu.

Plus tôt dans la journée, le sheriff du comté de Larimer avait déclarait que les autorités ne pensaient pas à une supercherie, mais qu'il allait s'entretenir avec les enquêteurs vendredi 16 octobre afin de décider de la suite à donner à l'affaire, rapporte Fox News.

Les parents du garçon sont des «chasseurs d'orages» qui sont déjà passés deux fois dans une émission de téléréalité américaine, «Wife Swap» [échange de femme]. En plus de ces passages, le père Richard entretient sa propre chaîne de vidéos amateurs sur YouTube, où il récupère divers phénomènes de mode de la pop culture. Le principe de sa chaîne: choisir des sujets qui vont de Britney Spears au monstre du Loch Ness et se demander s'ils sont «vrais ou faux.» Mais aujourd'hui, «c'est la famille de Heene qui est au centre d'une intrigue qui pose la même question» écrit Fox News.

[Lire l'article complet sur Fox News]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «Garçon disparu: Vous saurez tout sur le ballon»

Image de Une: Capture d'écran de l'interview de CNN

Newsletters

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

En Indonésie, un peuple reconnaît cinq genres différents

Dans la société bugis, les makkunrai, les oroani, les calalai, les calabai et les bissu correspondent à cinq façons d'être au monde.

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Le prince Philip, celui qui a dépoussiéré Buckingham Palace

Indissociable de l'ombre de la reine d'Angleterre, à la fois témoin et acteur des bouleversements du siècle dernier, le prince Philip était pour son temps plus avant-gardiste qu'on ne l'imagine.

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

Selon Donald Trump, un des vaccins contre le Covid «devrait s’appeler “Trumpcine”»

L’ancien président des États-Unis a soutenu qu’un des vaccins devrait porter son nom, lors d’un discours prononcé devant les instances du Parti républicain.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters