FranceMonde

La France et le Pérou en guerre contre le Chili

Slate.fr, mis à jour le 16.10.2009 à 12 h 41

Image de Une: Google Map

Image de Une: Google Map

La France s'est retrouvée de manière improbable depuis mercredi 14 octobre au beau milieu d'un litige diplomatique tendu entre le Chili et le Pérou à cause d'une simple carte, rapporte Foreign Policy. En publiant une carte de la région, l'Institut géographique national français (ING) a sans le vouloir pris parti pour le Pérou dans une dispute sur la frontière maritime entre les eaux territoriales des deux pays.

Les deux pays sud-américains attendent en effet une décision de la Cour Internationale de Justice de La Haye à ce sujet. Les médias péruviens ont accueilli avec enthousiasme le soutien involontaire de l'ING à leur cause. Le site elcomercio.pe écrit: «Si ce n'est pas une prédiction, c'est au moins un signe d'encouragement. Le prestigieux Institut géographique national (IGN) a repris sur une carte touristique la frontière maritime issue d'une demande faite par le Pérou à la Cour de La Haye. Il s'agissait de déterminer le tracé de la frontière maritime avec le Chili par équidistance.» Le site précise toutefois que l'IGN n'a aucune influence sur le processus en cours à La Haye. La carte semble en tous cas avoir déclenché un élan de francophilie parmi la population. «Vive la France, vive le Pérou» peut-on lire en version originale dans les commentaires de l'article.

Du côté chilien, l'affaire a pris la tournure d'un début d'incident diplomatique, et le des membres du gouvernement ont exigé des explications de la part de l'institut français.

Les autorités françaises n'ont pas tardé à corriger le tir. Le document de l'IGN «a une vocation touristique qui a déterminé les choix du découpage, des emprises géographiques et des sites représentés. Elle n'a pas de valeur officielle, ni de portée juridique», a déclaré jeudi 15 octobre la porte-parole adjointe du ministère français des Affaires étrangères, Christine Fages. «S'agissant de la délimitation de la zone maritime, la légende indique qu'il s'agit de la «limite de fuseau horaire» et non de la frontière maritime», a-t-elle ajouté, rappelant que «la position de principe de la France est de ne pas prendre partie dans un différend territorial entre deux pays amis».

Les tensions entre les deux voisins sont vives depuis plusieurs mois. Le Pérou, se sent menacé par les démonstrations militaires du Chili, a proposé un pacte de non-agression régional pour mettre un terme à la course à l'armement.

[Lire l'article complet sur foreign policy]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Google Map

A lire aussi: «Bruits de bottes en Amérique latine».

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte