Sciences / Culture

Dans la vraie vie, les sabres lasers seraient l’arme la plus dangereuse du monde

Temps de lecture : 2 min

Un seul coup et votre corps sera vaporisé.

Extrait du film «Star Wars: Le Réveil de la Force» via Allociné
Extrait du film «Star Wars: Le Réveil de la Force» via Allociné

Dans la saga Star Wars, le sabre laser, arme de prédilection des Jedi, est d’une redoutable efficacité. Il tranche souvent des mains, parfois des corps, détourne les lasers de blasters, et peut même ouvrir des portes blindées.

Mais au-delà de l’univers intergalactique et fictif imaginé par George Lucas, à quoi ressembleraient ces armes légendaires si nous pouvions les construire? Martin Archer, physicien spécialisé dans «l’état plasma», a récemment découvert une propriété de cette arme, et ses conclusions sont assez effrayantes.

Sur le site Quartz, il écrit qu’il «est, en théorie, possible de fabriquer un sabre laser, et il s’agirait de l’arme la plus dangereuse jamais créée, que ce soit pour le meurtrier ou sa victime».

Pour bien comprendre les travaux du physicien, il faut savoir que les sabres lasers de Star Wars sont en fait constitués de plasma, qui est le quatrième état de la matière, derrière les états solides, liquides et gazeux. L’état plasma se distingue par ses particules chargées électriquement, ce qui peut entraîner la création de champs magnétiques. «Les champs magnétiques sont la clef pour contenir le plasma dans une lame, écrit Martin Archer, ils peuvent neutraliser la pression du plasma chaud qui essaye de s’étendre dans son environnement.» Dans quelques années, le réacteur ITER sera disponible et permettra de d’avoir une énergie suffisante pour créer, contenir et contrôler le plasma.

Théoriquement donc, contenir le plasma est possible. Il faut maintenant s’occuper de l’émission de lumière. Ceci est par exemple possible si le plasma est suffisamment chaud (Archer précise ainsi que le Soleil est une boule de plasma chaud qui s’alimente grâce à la fusion permanente de son cœur). La couleur dépendra uniquement de la température, la bleue étant la plus «dangereuse».

Si deux sabres se touchent, vous êtes vaporisé

Les moyens nécessaires pour un seul sabre laser sont immenses, mais il existe un plus gros problème: son utilisation, lors de combats par exemple. Martin Archer évoque ainsi le principe de reconnexion magnétique, qui peut surgir lorsque deux champs magnétiques se rencontrent. La configuration des deux champs change et une énorme quantité d’énergie sera alors libérée. «Quand deux lames de plasma s’entrecroisent, il est presque impossible d’éviter la reconnexion magnétique, et le plasma contenu dans les deux lames va être libéré dans une explosion, conclut le chercheur. Ce qui veut dire que, si vous êtes dans un duel de sabre laser, vous et votre adversaire seraient vaporisés au premier coup de sabre!»

Il y a quelques mois, d’autres chercheurs s’étaient déjà penchés sur la question du réalisme de ces sabres, mais en prenant l’hypothèse d’un laser. «Actuellement, nous avons des lasers industriels très puissants qui peuvent couper à travers l’acier, par exemple, dans l’industrie des voitures, expliquait alors à Wired Martin Ringbauer, physicien à l’université de Queensland en Australie. Nous avons aussi des armes lasers que des compagnies comme Boeing ont développé pour abattre les drones. Néanmoins, ils font la taille d’un camion pour être capable de générer suffisamment de puissance pour tirer le laser, nous sommes loin de l’arme que l’on peut tenir à une main.»

Ne vous inquiétez donc pas, le jour où les hommes pourront «s’entre-découper» ou se vaporiser mutuellement n’est pas arrivé.

Slate.fr

Newsletters

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

Changement climatique et pluies extrêmes: ce que dit la science

La théorie, la modélisation climatique et les observations semblent tendre vers la même conclusion.

Il serait dommage ne pas tenter l’expérience de la couverture lestée

Il serait dommage ne pas tenter l’expérience de la couverture lestée

Depuis que j'en ai une, mes nuits sont plus belles que vos jours.

L'asymétrie faciale serait le signe d'une meilleure capacité à coopérer

L'asymétrie faciale serait le signe d'une meilleure capacité à coopérer

Du moins, chez les hommes.

Newsletters