Sciences / Santé / Boire & manger

La consommation de viande rouge peut accélérer le vieillissement

Temps de lecture : 2 min

Une étude pointe du doigt le lien entre une consommation excessive de viande rouge et des taux élevés de phosphate sérique dans l’organisme.

La viande rouge accélèrerait le vieillissement de l'âge biologique.  | PSEUDO via Torange License by

Il est aujourd’hui prouvé que manger trop de viande rouge peut favoriser l’apparition de cancers. Une étude écossaise publiée dans la revue Aging souligne en outre qu’une consommation carnivore excessive entraîne chez certains de l’hyperphosphatémie, c’est-à-dire une concentration excessive de phosphate dans le sang. Celle-ci est notamment responsable d’insuffisance rénale, de vieillissement vasculaire prématuré, et d’un risque de mortalité plus élevé, selon The Guardian.

Pour mener à bien cette étude, l’équipe de chercheurs de l’université de Glasgow a analysé le régime alimentaire de personnes issues des quartiers les plus huppés de la ville et des plus défavorisés. Il est apparu que, dans ces derniers, un mauvais régime alimentaire associé à une forte consommation de viande rouge influençaient significativement l’âge biologique d’une personne, parfois différent de l’âge réel. Cet indicateur permettrait notamment de prédire l'âge de votre mort avec une précision étonnante, selon certains scientifiques, rapporte The Independant. À Glasgow, les hommes et femmes pauvres vivent respectivement quatorze et onze ans de moins que les autres habitants plus aisés, rapporte Herald Scotland.

Le phosphate est également présent dans les œufs, le poisson, les produits laitiers et même dans les légumes, souligne The Scotsman. À consommer avec modération, donc.

Newsletters

Une découverte majeure pourrait faire gagner dix ans de recherche sur le cancer de la prostate

Une découverte majeure pourrait faire gagner dix ans de recherche sur le cancer de la prostate

Le problème de résistance des cellules cancéreuses aux thérapies anti-hormonales a enfin une solution.

Le Monkeypox peut toucher n'importe lequel d'entre nous

Le Monkeypox peut toucher n'importe lequel d'entre nous

Alors que le virus, improprement appelé «variole du singe», se diffuse de manière inhabituelle en Europe, il est nécessaire de mettre en place des stratégies viables pour tenter de stopper l'épidémie.

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

Mon Europe à moi: «L'UE doit poursuivre ses efforts pour lutter contre la perte de biodiversité»

L'Union européenne semble se focaliser sur la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Quitte à oublier la perte de biodiversité massive.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio