Sciences

La science se penche enfin sur un sujet de première importance: comment mieux comprendre les chats

Temps de lecture : 2 min

Et cela pourrait aider plusieurs personnes dans le futur.

Meow | Maurizio Cefariello via Flickr CC License by
Meow | Maurizio Cefariello via Flickr CC License by

Les chats ont-ils des accents? C'est la question à laquelle vont tenter de répondre des scientifiques de l'université de Lund, en Suède, lors des cinq prochaines années, dans le cadre de recherches lancées pour étudier le langage des chats.

Comme l'expliquait IBTimes, en mars dernier, les chercheurs vont mener «deux études séparées, pour éclaircir les mystères qui entourent la communication des chats».

«Le but de la première sera d'enquêter sur la façon dont les chats font varier leurs miaulements –ou l'intonation selon le contexte».

Le New York Magazine indique ainsi que si l'on entend une conversation étouffée dans la pièce d'à côté, on ne distinguera pas forcément les mots, «mais la prosodie peut vois aider à savoir si c'est un échange sympathique ou une bagarre. De la même façon, les scientifiques pensent que l'on peut mesurer des différences dans les tons utilisés par les chats pour communiquer leur plaisir ou leur agacement, et ils prévoient d'enregistrer tout cela, avant de l'analyser pour le découvrir».

IBTimes précise également que les chercheurs vont ensuite essayer de voir si ces changements ont également lieu selon si les chats s'addressent à des humains ou à d'autres chats, ou savoir s'ils ont «un accent», en fonction de leur région d'origine ou de la langue que parlent leur maître.

«Dans le seconde étude, l'équipe examinera comment les chats perçoivent le discours humain et s'ils préfèrent certains types de voix.»

Ces recherches peuvent sembler ridicule au premier abord, mais le New York Magazine indiquent qu'elle peuvent amener de nombreux bénéfices pour les chats, mais aussi pour les hommes. Interrogé par le site internet, Robert Eklund, professeur de linguistique à l'université de Linköping, en Suède, explique que «si l'on sait comment interpréter ces sons, on peut savoir dans quel état mental est l'animal».

Et comme le précise le New York Magazine, comprendre ces intentions va donc nous aider à améliorer leurs conditions de vie, mais aussi nous aider «à adapter les chats à nos besoins, comme par exemple, les aider à devenir des animaux thérapeutiques plus efficaces».

«Par le passé, des recherches ont montré qu'avoir un chat peut avoir un effet positif sur la tension artérielle, et le stress, et ils ont déjà été utilisé pour apaiser des symptômes liés à la dépression et l'anxiété.»

En savoir plus:

Newsletters

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Christopher Havens, «Breaking Bad» à l'envers

Contrairement au héros télévisuel joué par Bryan Cranston, l'Américain est passé par la méthamphétamine et le meurtre avant de devenir un prodige des sciences.

La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires

La pandémie du Covid-19 fait resurgir des peurs populaires

Malgré les acquis et les avancées scientifiques, la raison a-t-elle laissé place à la passion?

On sait précisément d'où vient l'odeur de transpiration

On sait précisément d'où vient l'odeur de transpiration

Des scientifiques ont identifié l'enzyme responsable de cette effluve corporelle.

Newsletters