Monde

Bernie Sanders a fait virer les jeunes Américains à gauche

Temps de lecture : 2 min

L'homme politique de 74 ans réussit à ce qu'ils questionnent le système capitaliste.

Bernie Sanders lors d'un meeting en Virginie occidentale aux États-Unis, le 26 avril 2016. | John Sommers II / AFP
Bernie Sanders lors d'un meeting en Virginie occidentale aux États-Unis, le 26 avril 2016. | John Sommers II / AFP

Après la victoire de Hillary Clinton aux primaires démocrates du Maryland, de la Pennsylvanie, du Connecticut et du Delaware ce 26 avril, il devient clair que le candidat socialiste Bernie Sanders, qui a remporté le Rhode Island, ne peut avoir assez de délégués pour obtenir l'investiture du parti en juillet prochain.

Le sénateur du Vermont, qui a jusqu'ici récolté presque autant d'argent qu'Hillary Clinton, continue pourtant de dire qu'il va rester dans la course jusqu'en juin pour défendre ses idées et influencer le débat.

Or, comme le montre un nouveau sondage mené par l'université de Harvard, l'impact de sa campagne sur les jeunes Américains est déjà très important, malgré ses récentes défaites. John Della Volpe, du Harvard Institute of Politics, explique au Washington Post que la campagne de Sanders a transformé la façon dont les jeunes conçoivent la politique: «Il est en train de faire virer toute une génération vers la gauche».

En 2014, 42% des jeunes de 18 à 29 ans étaient d'accord avec l'affirmation selon laquelle «une assurance maladie basique est un droit pour tous». En 2015, ce chiffre est passé à 45%, et à 48% cette année.

Les jeunes Américains dénoncent le capitalisme

De même, le pourcentage de ceux qui pensent que le gouvernement doit aider les pauvres à se nourrir et à se loger est passé de 43% en 2015 à 47% en 2016. Et 45% de jeunes Américains sont d'accord pour dire que le gouvernement doit dépenser plus pour réduire la pauvreté, contre 40% l'année dernière.

On pourrait penser que ces augmentations sont mineures mais, selon Della Volpe, il est rare de voir de telles différences dans ce genre de sondage, d'autant plus que tous les indicateurs vont dans le même sens: vers la gauche.

Le sondage révèle aussi que 33% des jeunes interrogés aux États-Unis se disent en faveur du socialisme, ce qui n'est pas anodin dans un pays où Sanders est un des seuls élus à se dire ouvertement socialiste. De même, 51% des 18-29 ans disent qu'ils ne soutiennent pas le capitalisme. Dans des interviews complémentaires, les sondés ont expliqué que, selon eux, le système capitaliste est injuste et laisse de côté des gens qui travaillent dur.

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 septembre

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 19 au 25 septembre

Arrivée du Tour de France, baleines échouées en Australie et accélération de l'épidémie de Covid-19… La semaine du 19 au 25 septembre 2020 en images. 

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Faire la paix avec Israël pour contrer l'Iran, la nouvelle stratégie de certains pays arabes

Le 15 septembre, les dirigeants d'Israël, des Émirats arabes unis et de Bahreïn se sont retrouvés à la Maison-Blanche pour apposer leurs signatures aux accords d'Abraham. Il s'agit de deux traités de paix entre Jérusalem et Abou Dabi d...

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

En Turquie, la «Patrie bleue» révèle l'alliance des islamistes et des nationalistes

Les défenseurs de cette doctrine affirment qu'elle protège les intérêts de l'État turc et réfutent les accusations d'expansionnisme.

Newsletters