Monde

Ce juge américain a décidé de passer la nuit en prison avec un prévenu

Temps de lecture : 2 min

Depuis son retour d'Afghanistan, le sergent américain Joseph Serna a des problèmes d'alcoolisme et a été plusieurs fois arrêté pour conduite en état d'ivresse en Caroline du Nord. A chaque fois, il passe devant le juge Lou Olivera, qui est spécialisé dans les cas d'anciens combattants qui ont des problèmes de stress post-traumatique.

La semaine dernière, Olivera, qui est lui-même un vétéran de la guerre du Golfe, a condamé le sergent à une journée de prison pour violation de sa probation (ses tests d'alcoolémie étaient positifs). Inquiet quant à la stabilité mentale du prévenu, il a également décidé d'aller en prison avec lui pour lui tenir compagnie, rapporte le Washington Post.

«Quand Joe est venu pour aller en prison, il était en train de trembler, a expliqué le juge au journal local le Fayetteville Observer. J'ai décidé que je passerais la nuit en prison avec lui.»

Olivera a expliqué qu'il avait peur que le fait de passer du temps seul dans une cellule n'aggrave les troubles post-traumatiques du sergent. Ils ont donc passé des heures tous les deux en prison à parler de leurs familles et de leurs expériences de la guerre.

La presse locale a célébré «l'incroyable compassion» de ce juge, et le prévenu a déclaré qu'il le considérait désormais comme un père et qu'il ferait tout pour ne pas le décevoir.

C'est en 2008 que le système juridique américain a mis en place ces tribunaux spécialisés dans le traitement des anciens combattants. Il y a désormais plus de quatre-vingt structures de ce type dans le pays, qui encouragent des mesures alternatives à l'incarcération et un suivi juridique adapté aux vétérans souffrant de troubles mentaux.

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Incendie à Notre-Dame, publication du rapport Mueller et confirmation du candidat de l'opposition à la tête de la mairie d'Istanbul... La semaine du 13 avril en images. 

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Docteur américain échange opioïdes contre argent ou rapport sexuel

Aux États-Unis, plus de soixante professionnel·les de la santé ont été arrêté·es pour prescription illégale d'antidouleurs.

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Le rapport Mueller confirme que la porte-parole de Trump est une menteuse

Sarah Sanders a avoué avoir inventé de fausses informations sur le limogeage de l'ancien directeur du FBI, James Comey.

Newsletters