Santé

Gwyneth Paltrow et Kim Kardashian sont-elles dangereuses?

Temps de lecture : 2 min

Plusieurs célébrités ne cessent de donner des conseils de régime et de santé abracadabrants.

Gwyneth Paltrow lors d'un Gala à Los Angeles le 29 octobre 2015. Jason Merritt/Getty Images for amfAR/AFP
Gwyneth Paltrow lors d'un Gala à Los Angeles le 29 octobre 2015. Jason Merritt/Getty Images for amfAR/AFP

L'actrice Gwyneth Paltrow s'est prise de passion, depuis une petite dizaine d'années, pour la nourriture: la gastronomie (celle de l'Espagne notamment), et l'aspect plus nutritionnel. Et elle s'est muée toute seule, sans l'aide de diplômes, ni de connaissances sur le sujet, en gourou de l'alimentation saine, dispensant des conseils sur son site Internet: Goop.

2016 in Nashville, Tennessee. Terry Wyatt/Getty Images/AFP

Or il se trouve qu'elle n'y connaît rien. Et raconte n'importe quoi. C'est ce qu'a décidé de démontrer Tim Caulfield, avocat parti en croisade contre la comédienne. Ce canadien –qui n'est pas non plus nutritionniste, mais professeur de politique de santé publique à l'Université d'Alberta– a notamment publié un livre intitulé Gwyneth Paltrow a-t-elle tort sur tout?, dans lequel il examine à coup d'études scientifiques les conseils, ou préconisations étranges, faites par des célébrités à leurs fans. Le livre vient de remporter ce 21 avril le «Canadian Science Writers’ Association award», prix scientifique canadien.

Dans une interview au magazine Stat, Caulfield décrit les pires idées de Gwyneth Paltrow:

Le nettoyage interne du côlon: il n'y a aucune preuve que nous avons besoin de nous nettoyer le côlon ou de nous détoxifier. Le nettoyage du vagin à la vapeur pour détoxifier et accroître la fertilité: là encore, complètement ridicule. Sa dernière lubie: se faire piqûer par des abeilles, pour lutter contre le vieillissement —parce que oui, l'anaphylaxie c'est tellement revitalisant. Goop, le site internet de Gwyneth Paltrow, laisse aussi entendre que porter un soutien-gorge peut provoquer le cancer. Elle déclenche des peurs qui ne sont basées sur absolument aucun argument scientifique. Et je pourrais vous donner des exemples pareils à l'infini.

Or l'actrice a une influence potentiellement démesurée: 2,4 millions de followers sur Twitter, 2,1 sur Instagram. En 2015, le site Fast Company relevait que Goop approchait le million d'abonnés à sa newsletter, et que la société de mesure d'audience Alexa évaluait le traffic du site à 3,75 millions de pages vues par mois.

Gwyneth Paltrow n'est pas seule à donner son avis sur des domaines dans lesquels elle n'est pas du tout compétente. Il y a quelques années, Kim Kardashian avait ainsi fait sur Instagram la promotion d'un soin du visage «vampire» ( le «vampire facial»):

Ce masque consiste à «utiliser son propre sang» explique Caulfield «ainsi qu'un million de cellules souches différentes pour remodeler le visage. Il n'y a aucune preuve que cela fonctionne. Il y a très peu de choses que l'on peut vraiment faire pour avoir l'air plus jeune, mais on sait lesquelles: ne pas s'exposer au soleil, et ne pas fumer.»

Caulfield ajoute dans l'interview accordée à Stat: «Il semble que nous soyons aujourd'hui dans une période unique de notre histoire: nous avons plus de tolérance que jamais pour la pseudoscience, et pour ce que j'appelle des foutaises. C'est ce contexte qui a permis aux célébrités d'intervenir sur ces sujets

Newsletters

Le syndrome du cœur brisé touche de plus en plus de femmes

Le syndrome du cœur brisé touche de plus en plus de femmes

Une tendance qui pourrait s'être d'autant plus accélérée avec la pandémie.

Le décalage horaire, un enfer à vivre

Le décalage horaire, un enfer à vivre

[BLOG You Will Never Hate Alone] Depuis que je suis rentré au pays après un long voyage en avion, j'erre comme un somnambule atteint de paralysie mentale.

Une épidémie de maladie rénale pourrait se propager avec le changement climatique

Une épidémie de maladie rénale pourrait se propager avec le changement climatique

Les reins sont responsables de l'équilibre hydrique de l'organisme, ce qui les rend particulièrement sensibles aux températures extrêmes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio