Tech & internet / France

Ce clavier qui permet de jouer du Finkielkraut va égayer votre weekend

Temps de lecture : 2 min

Alain Finkielkraut le 16 juin 2015 à Paris. AFP PHOTO / JOEL SAGET. Adapté par Slate.fr
Alain Finkielkraut le 16 juin 2015 à Paris. AFP PHOTO / JOEL SAGET. Adapté par Slate.fr

Ce clavier va vous rendre hilare –comme il amuse l'Internet francophone depuis 24 heures. Il permet de jouer du Kylie Minogue («Can't get you out of my head») avec de petites interjections du philosophe Alain Finkielkraut, prononcées lors de son éviction de la place de la République, le samedi 16 avril. Notamment son fameux «gnagnagnagnagna» désormais célèbre.

Vous appuyez sur la touche C pour lancer la musique, puis sur d'autres touches pour rajouter du Finkielkraut.

Quelques conseils:

Ce détournement s'inscrit dans une série innombrable depuis le 16 avril. Mais on peut, sans crainte, dire qu'il les surpasse tous. Et pourtant, la barre était haute.

Slate.fr

Newsletters

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Les «Tucked-in Tuesdays» de Belinda George connaissent un grand succès.

N'interagissez pas avec les marques sur Facebook, vous risqueriez de le regretter

N'interagissez pas avec les marques sur Facebook, vous risqueriez de le regretter

Un projet de recherche a mis en évidence que les internautes rencontrent plus d’expériences négatives avec du contenu promotionnel que dans le cadre d’interactions interpersonnelles.

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Slate publie les bonnes feuilles de «L'amour sous algorithme», de Judith Duportail.

Newsletters