Tech & internet / France

Ce clavier qui permet de jouer du Finkielkraut va égayer votre weekend

Temps de lecture : 2 min

Alain Finkielkraut le 16 juin 2015 à Paris. AFP PHOTO / JOEL SAGET. Adapté par Slate.fr
Alain Finkielkraut le 16 juin 2015 à Paris. AFP PHOTO / JOEL SAGET. Adapté par Slate.fr

Ce clavier va vous rendre hilare –comme il amuse l'Internet francophone depuis 24 heures. Il permet de jouer du Kylie Minogue («Can't get you out of my head») avec de petites interjections du philosophe Alain Finkielkraut, prononcées lors de son éviction de la place de la République, le samedi 16 avril. Notamment son fameux «gnagnagnagnagna» désormais célèbre.

Vous appuyez sur la touche C pour lancer la musique, puis sur d'autres touches pour rajouter du Finkielkraut.

Quelques conseils:

Ce détournement s'inscrit dans une série innombrable depuis le 16 avril. Mais on peut, sans crainte, dire qu'il les surpasse tous. Et pourtant, la barre était haute.

Slate.fr

Newsletters

Les appels robotisés sont une véritable plaie

Les appels robotisés sont une véritable plaie

Aux États-Unis, il y aurait eu plus de quatre milliards d'appels pré-enregistrés rien qu'au mois de septembre.

La Brigade de répression des incivilités en ligne

La Brigade de répression des incivilités en ligne

Chaque troll devrait se méfier.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Newsletters