Science & santéScience & santéBoire & manger

La boisson anti-vieillesse existe-t-elle enfin?

Repéré par Slate.fr, mis à jour le 23.04.2016 à 11 h 07

Repéré sur Mashable, Huffington Post, Neon Mag

Voici un gin d'un nouveau genre.

© WARNER LEISURE HOTELS

© WARNER LEISURE HOTELS

A l'instar de Meryl Streep dans La Mort vous va si bien, verra-t-on bientôt des gens se balader sans rides, une petite fiole à la main, y conservant jalousement un elixir de jeunesse? 

Mashable rapporte qu'il existe désormais un gin d'un nouveau genre –nommé très à propos: «Anti-AGin», le gin anti-âge–. Il est distillé avec du collagène comestible et des extraits de plante «défiant la vieillesse». Or comme l'explique le site américain, les rides et la perte de fermeté de la peau sont causés, en vieillissant, à cause d'une diminution des niveaux de collagène. 

Mashable rappelle aussi: «se nourrir de collagène— la protéine qui tient tout votre corps ensemble — n'a cependant rien de neuf. Au Japon, un nombre croissant de «restaurants de beauté» servent depuis longtemps de la nourriture contenant du collagène, et les supermarchés répondent à la demande grandissante d'aliments riches en collagène».

Reste que l'alcool nous habitue plutôt à être le pire ennemi de la peau. Le Huffington Post interviewait en février dernier Dr Amy Wechsler, dermatologue et psychiatre certifiée exerçant à Manhattan: «L’alcool provoque une déshydratation de l’épiderme, qui perd de sa souplesse», notait-elle. «Une peau déshydratée donne souvent l’impression d’être tendue et squameuse, ce qui accentue l’apparition de petites rides», précisait le site.

Surtout, l’alcool entraîne souvent un mauvais sommeil, et ce manque de sommeil est encore plus «dévastateur» pour la peau que la déshydratation. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte