Culture

Ce n'est pas au Royaume-Uni que Shakespeare est le plus apprécié

Temps de lecture : 2 min

Son œuvre est bien plus populaire en Inde, au Brésil ou au Mexique que dans son pays natal.

Un exemplaire de «Mr. William Shakespeares Comedies, Histories & Tragedies»  | Boston Public Library via Flickr CC License by

Hamlet, Macbeth, Othello... L'œuvre de William Shakespeare est universelle. Aujourd'hui, 400 ans après sa mort, ses œuvres continuent d'être lues et étudiées; ses pièces historiques sont régulièrement jouées partout dans le monde et ses tragédies fréquemmenent adaptées au théâtre comme au cinéma.

Face à cet engouement et cette fascination qui apparaît comme inépuisable, le British Council et l'institut de sondage YouGov ont lancé une vaste enquête visant à évaluer la popularité et la connaissance de l'œuvre de Shakespeare à travers le monde. Au total, près de 18.000 personnes de quinze pays différents ont été interrogées.

L'étude nous apprend, par exemple, que c'est en Inde (89%), au Mexique (88%) et au Brésil (87%) que Shakespeare est le plus populaire et le plus apprécié. Selon l'étude, en moyenne, l'auteur suscite plus d'enthousiasme à l'étranger (65%) qu'au Royaume-Uni (59%). Pour autant, le British Council ne dramatise pas la situation. Rosemary Hilhorst, la directrice du programme Shakespeare Lives, tempère:

«Je ne pense vraiment pas que avons à culpabiliser. Il n'y a pas non plus une énorme différence en terme de pourcentages.»

La France, mauvais élève

Pour Rosemary Hilhorst du British Council, l'ampleur de l'engouement autour des œuvres de William Shakespeare s'explique également par son accessibilité pour le grand public. Si, au Royaume-Uni, c'est l'œuvre originale que les élèves étudient, dans les pays étrangers, les étudiants abordent le travail de l'auteur différemment, notamment par des versions traduites, adaptées et donc plus faciles d'accès, note le Guardian.

Les pays dans lesquels William Shakespeare est le plus populaire selon l'étude du British Council.

Pour le cas précis de l'Inde, qui arrive en tête de ce classement (89%), le Washington Post souligne l'importance du bagage culturel hérité des colonies britanniques. «Pour certains auteurs indiens, Shakespeare est une icône du pays», écrit le quotidien américain qui rappelle que, ces dernières années, des adaptations en trilogies d'œuvres comme Othello ou Hamlet à Bollywood ont rencontré un énorme succès, y compris à à l'étranger.

La France et l'Allemagne, eux, figurent en bas de ce classement. Certainement parce que nous accordons davantage d'importance à la richesse de nos patrimoines culturels et littéraires respectifs, explique le Washington Post.

Slate.fr

Newsletters

En finir avec les Bisounours: les écoterroristes squattent la rentrée littéraire

En finir avec les Bisounours: les écoterroristes squattent la rentrée littéraire

Tueur de braconniers, maquisard du Front de libération des animaux ou Jeanne d’Arc de la défense de l’environnement: des écolos énervés surgissent dans les romans.

Le Moyen Âge aussi avait son Jeff Bezos

Le Moyen Âge aussi avait son Jeff Bezos

Pratiques commerciales douteuses, exploitation de salariés précaires... Déjà au XIIIe siècle, les grands patrons profiteurs étaient sans scrupules.

Le twerk qui a immobilisé la Russie

Le twerk qui a immobilisé la Russie

«Scène à reproduire seulement chez vous.»

Newsletters