Monde

Les Chinoises alertées sur les risques de tomber amoureuses d'un étranger

Temps de lecture : 2 min

Une bande dessinée réalisée par les autorités insiste sur les manœuvres d'espionnage dont elles pourraient être victimes.

La BD des autorités chinoises
La BD des autorités chinoises

Alors que de récents cas d'espionnage ont été observés dans le pays, la Chine a célébré le 15 avril dernier la première édition de son «National Security Education Day», une journée de sensibilisation aux enjeux de sécurité nationale. L'un des éléments les plus marquants est la diffusion d’une série de posters intitulée «Amours Dangereux», comme le rapporte The Guardian. Son but: persuader les Chinois de ne pas sortir avec des étrangers.

La série d’affiches, présentée sous la forme d’une bande dessinée de seize pages, met en scène la rencontre amoureuse entre Xiao Li, une fonctionnaire chinoise, et David, un étudiant étranger de passage en Chine. Tombée sous le charme, la jeune femme lui dévoile des informations confidentielles sur l’entreprise dans laquelle elle travaille. Le problème: David lui a menti sur son identité. C’est en fait un espion. Xiao Li s’en rend compte mais il est déjà trop tard: David a pris la fuite.


Bien qu'elle a été envoyée par communiqué à tous les employés de l'administration du pays –aussi bien les hommes que les femmes–, la campagne ne semble s'adresser qu'à la gent féminine. Celle-ci est incitée à se méfier des étrangers, susceptibles d'être des espions, et à ne fréquenter que des citoyens chinois.

Inquiète, la Chine semble redoubler d'efforts afin d'empêcher de nouvelles fuites de documents. La mise en place d'un centre d'appels, vendredi dernier, pour dénoncer les cas d'espionnage en est également la preuve.

Newsletters

Aux États-Unis, ce que les migrants disent aux psys peut être utilisé contre eux

Aux États-Unis, ce que les migrants disent aux psys peut être utilisé contre eux

Les mineurs demandeurs d'asile ont des entretiens obligatoires avec des psychologues, mais les détails de ces conversations ont déjà été utilisées par l'agence de contrôle de l'immigration.

L'armée algérienne bousculée par le mouvement du Hirak

L'armée algérienne bousculée par le mouvement du Hirak

Elle se méfie de ce mouvement citoyen, dont le slogan «État civil, non militaire» est explicite.

Maxime, expatrié en Chine: «La quarantaine, c'est déprimant et ça rend fou»

Maxime, expatrié en Chine: «La quarantaine, c'est déprimant et ça rend fou»

De Wuhan à Shanghai, nous avons recueilli les témoignages de personnes reclues chez elles pour se protéger du Covid-19, de gré ou de force.

Newsletters