Tech & internet

VIDÉO. Quand une voiture en pilote automatique évite un accident, ce n'est pas un miracle

Repéré par Emeline Amétis, mis à jour le 19.04.2016 à 14 h 55

Repéré sur Wired

Le non-accident peut être impressionnant mais il n’a rien de prodigieux.

Conduire une Tesla en pilote automatique en a déjà effrayé plus d’un. Le matin du 5 avril 2016, c’était au tour de Joshua Brown. Alors que l’homme écoutait tranquillement un livre audio sur l’autoroute, les mains posées par précaution sur le volant de sa voiture, une camionette blanche surgit par la gauche. 

«Miracle». La voiture évite le drame d’une collision en se décalant brusquement sur la droite. «Je ne regardais même pas dans cette direction», écrit Joshua Brown dans la description de la vidéo publiée sur YouTube, encore stupéfait. S’il est clair pour ce dernier que son véhicule l’a «sauvé», pour Wired il s’agit de tout sauf d’un miracle:

«Le problème avec cette interprétation c’est qu’elle identifie le non-accident comme un événement singulier, quelque chose qui doit être relevé parce que c’est rare et excitant. […] En fait, la bonne nouvelle, ce n’est pas que cette voiture a sauvé quelqu’un du danger. Mais que cette voiture a fonctionné exactement de la façon dont elle aurait dû.»

Une option, visiblement efficace, qui pourrait réduire le nombre de morts sur la route, aux États-Unis, comme ailleurs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte