Economie

Comment échapper au supplice du siège du milieu dans l’avion

Repéré par Valentin Etancelin, mis à jour le 19.04.2016 à 18 h 11

Repéré sur The New York Times, The Telegraph, BestGlobe

Cinq conseils pour éviter un long trajet à la pire des places

Le siège du milieu est bien la pire place dans l’avion | airbus777 via Flickr CC License by

Le siège du milieu est bien la pire place dans l’avion | airbus777 via Flickr CC License by

«Je serais prêt à faire à peu près n’importe quoi pour éviter de m’asseoir dans cet horrible siège du milieu», raconte Sachin Shridharani, chirurgien esthétique à New York et voyageur régulier, au New York Times. Lorsque l’on voyage en solitaire, il y a de fortes chances de tomber sur la place du milieu dans les avions, celle entre l’allée et le hublot. Devoir se lever dès que le passager du hublot veut aller aux toilettes sans pouvoir étaler ses jambes comme le passager près de l’allée sans disposer d’un seul accoudoir rien qu’à soi: c’est sûr, le siège du milieu est bien la pire place dans l’avion. Il faut alors user de stratagèmes pour ne pas souffrir pendant tout un voyage.

1.Changer de vol

Le docteur Sachin Shridharani y a régulièrement recours. Un jour, alors qu’il prenait l’avion à San Diego, il s’est rendu compte qu’on lui avait assigné la place du milieu. Pour pouvoir travailler tranquillement sans avoir quelqu’un qui regarde par-dessus son épaule, il a demandé à prendre le vol suivant. On lui a dit qu’il fallait alors attendre quatre heures. Ça n’était pas un problème pour lui.

2.Marchander avec son voisin

Si vous êtes un peu plus pressé mais ne regardez pas à la dépense, vous pouvez toujours acheter la place de votre voisin, énumère le New York Times. Michael Winston, qui prend l’avion une à deux fois par semaine, raconte au quotidien new-yorkais qu’il lui est ainsi déjà arrivé, pour échapper au siège du milieu, de proposer à son voisin de lui payer la différence de prix pour que celui-ci puisse être surclassé et faire tout le trajet en classe affaires. Si vos moyens sont plus réduits, vous pouvez aussi offrir à la personne assise près de l’allée une boisson, quelque chose à grignoter, voire un peu d’argent pour échanger sa place avec elle.

Mark Jeffries, un autre passager, raconte qu’il lui arrive parfois de réserver deux places, une au milieu et une du côté du hublot, histoire de n’avoir personne à côté de lui. Il précise que ça lui revient souvent moins cher que de réserver une place en classe affaires. Bon à savoir.

3.Trouver une bonne excuse

Vous êtes claustrophobe, avez besoin d’aller aux toilettes fréquemment? Toutes les excuses sont bonnes pour demander à ne pas avoir le siège du milieu. Mais attention à ne pas tomber dans les pièges des autres. Car ça peut arriver, même aux meilleurs d’entre nous. «Une fois j’ai laissé ma place près de l’allée à une femme parce qu’elle s’est mise à pleurer. Si vous pleurez, vous gagnez», confie au New York Times William Bauer, un habitué de ce genre de tromperies. 

4.User de gadgets

Il n’y a plus de place sur l’accoudoir de droite, ni même sur celui de gauche? Pas de panique, il existe une solution, comme le rapportait BestGlobe fin 2014. Lancé tout début 2015 par une entreprise américaine, Soarigami, un objet en plastique en forme d’avion en papier, sépare de façon égale l’accoudoir. Plus besoin de pousser délicatement le coude de son voisin pour récupérer un peu de place. Un poids en moins pour le voyageur du siège du milieu, déjà bien à l’étroit. 

 

5.Emporter un kit de sommeil 

Vous n’avez pas réussi à échapper au siège du milieu et êtes coincé entre les deux passagers? Il reste une dernière alternative: se reposer et penser à autre chose. Difficile d’y parvenir dans une telle situation quand on connaît la taille réduite des sièges dans un avion. Un bon oreiller, un masque de sommeil et des bouchons d’oreille pourront soulager un vol en long courrier assis sur le siège maudit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte