Science & santéSports

Terminer l’album Panini de l’Euro 2016 va vous coûter cher

Repéré par Alexis Patri, mis à jour le 19.04.2016 à 14 h 50

Repéré sur WalesOnline

Un chercheur en mathématiques a estimé le coût moyen pour acquérir l’ensemble des 680 autocollants.

L'album de l'Euro 2016 compte 680 autocollants I BERTRAND GUAY / AFP

L'album de l'Euro 2016 compte 680 autocollants I BERTRAND GUAY / AFP

Les cours de récréation commencent à frémir d’excitation. À l’approche de l’Euro 2016 de football, la maison d’édition Panini a édité un nouvel album et jeunes et moins jeunes commencent à échanger les autocollants à l’effigie des footballeurs, en espérant remplir toutes les cases vides avant la fin de la compétition, le 10 juillet.

Le WalesOnline s’est demandé combien coûte l’exploit de compléter son album, sachet de cinq autocollants après sachet de cinq autocollants, et a donc interrogé Paul Harper, professeur de mathématiques à l’université de Cardiff. Il est parti du principe que chaque autocollant est édité dans les mêmes quantités et que Panini ne crée donc pas de phénomène de rareté artificielle.

Le chercheur estime qu’avec 680 autocollants à collecter il faut en moyenne acheter 747 paquets, à 50 pences (soit 63 centimes d’euros) le sachet, ce qui revient à 3.735 autocollants, pour obtenir le portrait de chacun des footballeurs. Le coût moyen d’une collection Panini complète est donc de 373,5 livres (473 euros). 

Pour les plus chanceux, ceux qui ne trouveraient jamais d’autres autocollants que ceux qu’ils ont déjà, 136 sachets suffiront, soit tout de même 68 livres (86 euros). 

Échanger plus pour dépenser moins

Ces scénarios ne prennent cependant pas en compte le principe majeur des albums Panini: l’échange. Paul Harper explique ainsi que, «si chaque collectionneur pouvait échanger chaque autocollant qu’il a en double contre l’autocollant qu’il désire et sans que cela ne lui coûte rien, il est assez simple de comprendre que le nombre de sachets nécessaires serait de 136», soit le coût le plus faible de 86 euros.

Mais chaque collectionneur sait que ce cas est fictif. Selon le mathématicien, un groupe de dix collectionneurs divise le nombre de paquets nécessaires jusqu’à 68%. Sans que cela n’empêche la pénurie de certaines vignettes. «Clairement, il y a un avantage à échanger, mais même avec dix amis, cela leur coûte en moyenne 120 livres (152 euros) chacun pour compléter leur album.»

Pour le prix d’une enveloppe et d’un timbre, les collectionneurs peuvent aussi échanger leurs doublons sur des comptes Twitter d’amateurs. Les moins chanceux et les plus impatients peuvent aussi acheter les autocollants manquants sur le site de Panini.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte