Tech & internet / Culture / Monde

JPP tous ces dialectes internet!

Temps de lecture : 2 min

De plus en plus, les mèmes, emojis et autres abréviations langagières que nous employons sont propres aux forums de discussion ou aux réseaux sociaux sur lesquels on les utilise. Obligeant chacun à un peu de gymnastique.

Le mème troll est une image régulièrement utilisée sur les forums internet. (Capture d'écran YouTube)

L’avènement d’internet a marqué la naissance de dialectes propres à chacun des principaux réseaux. La journaliste Cynthia McKelvey dresse le constat de cette diversification langagière dans les colonnes de The Daily Dot.

Comme un Parisien aurait quelques difficultés à comprendre certaines expressions d'un Marseillais au parler provençal, être parfaitement à l'aise sur les sites 4chan ou Reddit exige un petit temps d'adaptation. Car non content de savoir parler anglais, il faut également apprendre à maîtriser des expressions et une manière de communiquer singulières. C’est ce que l’on appelle le «netspeak», la langue d’internet.

L’une de ses principales caractéristiques est l’abréviation de certaines lettres «inutiles». Ainsi «v important» veut dire «very important» (très important), et «p cool» signifie «pretty cool» (très sympathique). Mais ces raccourcis n'empêchent pas une richesse textuelle insoupçonnée qui contredit tous ceux qui dénoncent une certaine décadence langagière.

En 2014, le YouTubeur Mike Rugnetta a posté en ligne une vidéo dans laquelle il théorise l’existence de différents dialectes internet existant au travers de certains forums et réseaux sociaux.

Interrogé par The Daily Dot, il explique d’où lui est venu cette idée:

«Dans ma vie de tous les jours, j’ai pour habitude de discuter avec des collègues sur Slack, d’écrire des articles sur Tumblr, Twitter, IRC et Reddit. J’ai réalisé à partir de ma propre expérience que j’avais différentes manières de me comporter selon les plateformes [...] À un certain degré, nous allons adapter notre comportement au site sur lequel on poste un contenu.»

Certaines expressions soient ainsi propres à un réseau particulier. Sur le forum 4chan, un utilisateur qui avait osé utiliser le mot «derp», originaire du forum Reddit, s’était vu raillé par les autres internautes.

Au fil du temps, certaines expressions et manières de parler s'exportent sur d'autres plateformes, comme d'autres peuvent tomber dans l'oubli. Le site FiveThirtyEight permet de visualiser sur un graphique l'utilisation de certains mots d'années en années.


L'emploi du «netspeak» varie également selon les régions. Le site Slate.com a découvert en 2014 qu'entre autres, l'abréviation «ikr», signifiant «I know, right?» (Je sais, d'accord?), était six fois plus utilisée dans la ville de Detroit que dans le reste des États-Unis. Les francophones non plus ne sont pas épargnés par le «netspeak». Le Figaro a ainsi réalisé en juin 2015 un petit lexique de ces nouveaux mots que l'on ne trouve que sur les smartphones et les écrans d'ordinateurs.

Slate.fr

Newsletters

OnlyFans, le porno de la jeune génération

OnlyFans, le porno de la jeune génération

Les internautes s'inscrivent et paient un abonnement pour suivre leurs stars, célèbres ou amatrices.

Vivement la mort des mails

Vivement la mort des mails

Pour mettre fin au tonneau des Danaïdes que sont nos boîtes mails.

Répéter le code du téléphone de Kanye West est-il un crime fédéral?

Répéter le code du téléphone de Kanye West est-il un crime fédéral?

Un indice, c’est «000000».

Newsletters