Culture

Al Pacino, italian gigolo

Temps de lecture : 2 min

Al Pacino dans le rôle de Micheal Corleone, Le Parrain.
Al Pacino dans le rôle de Micheal Corleone, Le Parrain.

Le vrai gigolo d'Hollywood n'est pas Richard Gere, mais Al Pacino. Le 14 octobre, le célèbre acteur du Parrain a confié à Cindy Adams, star du gossip américain, auteure d'une tribune quotidienne dans le New York Post: «Quand j'étais jeune, je me suis prostitué en Sicile. J'ai vendu mon corps à une femme mûre, en échange de nourriture et d'un toit»

C'était dans les années 60. Al Pacino est alors un jeune acteur qui abandonne ses études pour suivre un rêve: Hollywood. Avant de devenir célèbre, il se retrouve en Sicile, terre d'origine des ses parents. Son père, Salvatore Al­fred Pacino, est de Messine et sa mère, Rosa Gerardi, vient du village Corleone, théâtre d'une partie de la trilogie du Parrain. Le destin d'Al était donc écrit.

Mais quand il se retrouve en Italie, le jeune homme n'a pas un sou et accumule les dettes. Il décide donc de vendre son corps, non sans quelques regrets: «Quand je me réveillais le matin, je n'étais pas fier de moi», a-t-il avoué à Cindy Adams. L'acteur, qui a aujourd'hui 69 ans, est père de trois enfants mais ne s'est jamais marié.

[Lire l'article complet sur le New York Post]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Al Pacino dans le rôle de Micheal Corleone, Le Parrain.

Newsletters

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

Le grand magasin, fermé en 2005, dévoile sa rénovation. Seize ans de polémiques, de hauts cris et de rebondissements, mais l'illustre vieille dame en a vu d'autres.

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

On peut avoir les raisonnements les plus judicieux, la plume la plus habile, mais, si on ne maîtrise pas le jeu, personne n'aura réellement envie de vous écouter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio