Monde / Sports

La photo qui symbolise la folie du foot à Liverpool

Temps de lecture : 2 min

Un supporter de Liverpool a perdu son téléphone sur la pelouse d'Anfield. Il l'a retrouvé plus tard avec un selfie de Mamadou Sakho et Divock Origi à l'intérieur.

Capture d’écran Facebook du selfie de Mamadou Sakho et Divock Origi pris avec le téléphone de Liamie Marum

Liamie Marum est un homme chanceux. Après avoir perdu son téléphone sur la pelouse du stade d’Anfield, jeudi 14 avril, ce supporter du club anglais de Liverpool a pu remettre la main dessus grâce à un stadier, rapporte ESPN. Sur son profil Facebook, Liamie Marum explique l’avoir perdu lorsqu’il est allé célébrer le but inscrit par Dejan Lovren (4-3) au niveau du poteau de corner au cours de la rencontre qui opposait Liverpool au Borussia Dortmund en quart de finale retour de la Ligue Europa.

Mais, ce soir-là, Liamie Marum a vraiment eu beaucoup (beaucoup) de chance. En plus de la qualification de son équipe favorite et la surprise de retrouver son portable (intact qui plus est), le supporter y a découvert dans l’historique de photos quelque chose d’inattendu: un selfie, capturé à même la pelouse après le coup de sifflet final, de Mamadou Sakho et Divock Origi, deux joueurs de Liverpool.

Quelques heures plus tard, Liamie Marum a posté ce selfie sur son profil Facebook:

Avec ce commentaire:

«Que puis-je dire d’autre qu’“incroyable”. J’ai perdu mon téléphone en fêtant le but de Lovren au niveau du poteau de corner. Quand tout le monde est revenu dans le Kop, un stadier m’a rendu mon téléphone alors que je m’asseyais à la rangée 3. Je viens seulement d’y jeter un œil [pour vérifier que ce téléphone était bien le mien] et regardez...»

Et voici la même scène, photographiée par un journaliste de Getty Images.

Au match aller déjà, la rencontre avait été marquée par un moment rare et émouvant. À l’unisson, les supporters de Liverpool et du Borussia Dortmund avaient repris en chœur la mythique chanson «You’ll Never Walk Alone».

Newsletters

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

Selon le modèle, le prix d'un cercueil personnalisé varie entre 1.800 et 4.500 euros. 

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

La famille qui a commandité l'enlèvement cherchait à remplacer le corps d'un de ses proches décédé, afin que ce dernier soit enterré. Un rite funéraire interdit dans leur région.

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Le groupe adopte une politique vestimentaire plus inclusive pour le personnel des parcs américains.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters