France

La vidéo de l'interview de Jean Sarkozy sur France 3

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de l'interview de Jean Sarkozy
Capture d'écran de l'interview de Jean Sarkozy

Invité mercredi 14 octobre sur les plateaux de France 3 Ile-de-France, Jean Sarkozy a donné sa première interview télévisée depuis le début de la polémique autour de sa candidature à la présidence de l'Epad, dont voici la vidéo.

Le président du groupe UMP au Conseil Général des Hauts-de-Seine a rejeté toutes les accusations de népotisme ou de manque d'expérience lancées contre lui, sans jamais faire allusion à son père Nicolas Sarkozy, et en reconnaissant que «les attaques et les critiques font partie du jeu politique».

Sur son prétendu manque de légitimité, Jean Sarkozy a affirmé qu'«il ne s'agit en aucun cas d'une nomination à la présidence de l'Epad mais bien d'une élection. [...] Jamais depuis le début de mon parcours politique je n'aurais été nommé, je tire ma légitimité de l'élection et du suffrage universel.» Argument que certains rejettent du fait qu'être candidat UMP à Neuilly-sur-Seine représente la garantie d'être élu.

Sur la question de l'âge, Jean Sarkozy «La loi permet de se présenter à 18 ans ou à 21 ans, elle est la même pour tous, c'est la loi de la République. Est-ce qu'il y a un âge légal d'un côté, et un âge médiatique de l'autre?»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écran de l'interview de Jean Sarkozy

A lire aussi sur le sujet: «Jean Sarkozy n'est pas un élu comme les autres» et «Nicolas Sarkozy a perdu tout contact avec la réalité»

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters