Monde

Les loyers à Hong Kong sont si élevés que même son chat le plus célèbre se retrouve à la porte

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 12.04.2016 à 12 h 53

Repéré sur Citylab, Buzzfeed

«Brother Cream» et sont maître vont devoir quitter leur célèbre boutique.

Tsim Tung Brother Cream (尖東忌廉哥) | Jonathan Leung via Flickr CC License by

Tsim Tung Brother Cream (尖東忌廉哥) | Jonathan Leung via Flickr CC License by

Pour tous les touristes passant par Hong Kong, la boutique de Bee Ko Chee-shing était devenu un lieu incontournable. Mais aujourd’hui, le site Citylab nous apprend que le gérant va devoir quitter les lieux. Au risque de mettre au chômage son plus célèbre employé: Tsim Tung Brother Cream (aussi connu sous le nom de Brother Cream). 

Ce chat âgé de 10 ans est devenu une célébrité très importante de la ville depuis qu’il «travaille» chez Bee Ko Chee-shing . Comme l’expliquait le site Buzzfeed en 2014, sa notoriété en ligne (plus de 40.000 abonnés sur Instagram) lui a permis d’apparaître sur des bus, des calendriers, des magazines, des sacs à main ou des livres. Une statue a même été érigée en son honneur.


Mais voilà, il est devenu impossible pour le gérant de la boutique de continuer à payer le loyer exigé par le propriétaire. Ce dernier lui a donné jusqu’à la fin mai pour plier bagage avec Brother Cream. Sur son compte Instagram, le chat raconte:

«Il est difficile de prendre la décision d’abandonner un endroit où j’ai habité, travaillé et rencontré des gens depuis plus de dix ans. Malheureusement, ma boutique de dépannage ici à Tsim Sha Tsui, Hong Kong doit fermer et continuera jusqu’à la fin du mois de mai cette année. Il n’est pas facile pour une petite entreprise de survivre dans Hong Kong et nous ne sommes pas une exception. Je vais prendre de longues vacances et papa n’a pas de plan pour le moment. Ceci étant dit, faites-moi confiance, nous nous reverrons bientôt à l’avenir. Instagram va continuer à partager ma vie quotidienne et mes vacances avec vous. Restez connectés, JE VOUS AIME TOUS!!!!»

 

Jusque-là, le félin permettait à son maître de subsister en travaillant par créneaux de quatre heures de photos avec les fans. Mais comme le raconte Ko au South China Morning Post, «les affaires sont en baisse depuis un certain temps, et surtout depuis octobre dernier. Si ce n’était pas pour Brother Cream, nous serions partis il y a deux ou trois ans. La première année, ajoute-t-il, les gens étaient fous, tout comme la seconde année. Mais la troisième année, il y avait beaucoup moins de gros fans.» On ne faisait plus appel au chat, son agent a dû partir, et le coût de la vie à Hong Kong est devenu trop élevé.

Car derrière ce triste départ se cache l’un des problèmes de fond de la ville: le prix du logement. Comme le rappelle Citylab, Hong Kong fait partie des trois villes les plus chères en terme de loyer avec Singapour et Zurich. Dans les quartiers aisés, le loyer moyen pour un logement avec trois chambres coûte deux fois plus cher qu’à Singapour. Mais ce n’est pas tout. C’est la ville la plus chère pour implanter des bureaux, loin devant Londres, Pékin et New-York. Pas sûr donc que l’on revoit Brother Cream déambuler nonchalamment sur les trottoirs de Hong Kong.

loyerlogementchat
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte