EconomieMonde

«Vous laissez monter un homme avec une ceinture explosive et vous ne me laissez pas embarquer avec mon poulet?»

Repéré par Jean-Marie Pottier, mis à jour le 02.04.2016 à 8 h 17

Repéré sur BBC

Un passager a raconté les réactions étonnantes de certains passagers lors du détournement de l'avion EgyptAir.

Seif al-Din Mohamed Mostafa, le pirate du vol EgyptAir. GEORGE MICHAEL / AFP.

Seif al-Din Mohamed Mostafa, le pirate du vol EgyptAir. GEORGE MICHAEL / AFP.

Abd-Allah El Ashmawy, un chirurgien de 31 ans qui faisait partie des personnes prises en otage lors du détournement du vol EgyptAir MS181, a livré à l'émission de la BBC «Newsbeat» un témoignage stupéfiant sur les réactions des autres passagers du vol. Il y a celui qui liquide des secrets bancaires:

«Un type appelait sa femme et lui racontait qu'il avait de l'argent sur un compte bancaire secret dont elle ne connaissait pas l'existence. Elle demandait beaucoup de détails.»

Celui qui s'est endormi juste après avoir remis son passeport à l'équipage (qui n'avait alors pas révélé qu'il s'agissait d'un détournement):

«Et puis il y avait un type assis derrière moi, endormi, qui s'est réveillé alors que nous atterrissions à Chypre et dont la première réponse a été: "Pourquoi Chypre? Je ne veux juste pas manquer ma correspondance".»

Celui qui se fait engueuler:

«Les médias avaient mentionné par erreur un autre passager, Ibrahim Samaha, comme le pirate, donc quand l'avion a atterri, sa femme l'a appelé et lui a demandé pourquoi il avait détourné un avion.»

Et celui qui avait réussi à embarquer un poulet congelé dans son bagage à main et a été bien embêté quand l'avion est reparti, direction l'Égypte:

«Le passager a refusé de leur [les autorités aériennes, ndlr] remettre son poulet qui, à ce moment-là, flottait dans l'eau dans un sac plastique. Il a dit en arabe: "Donc vous permettez à un homme de monter dans l'avion avec une ceinture explosive et vous ne voulez pas me laisser embarquer avec mon poulet?»

D'autres passagers ont livré des témoignages similaires au Telegraph. Une série d'anecdotes qui ajoutent au côté surréaliste de ce détournement, mené par un pirate de l'air qui voulait voir son ex-épouse, qui s'est fait prendre en photo au côté d'un de ses otages pour le cliché le plus bizarre de l'année, dont le «making of» a été immortalisé en vidéo. Même s'il ne faut bien sûr pas oublier à quel point l'épisode s'est révélé stressant pour les passagers et témoigne par ailleurs des failles sécuritaires de l'aviation égyptienne, marquée par une longue histoire de détournements.

C'est d'ailleurs ce qu'a souligné Abd-Allah El Ashmawy dans un post publié le soir des événements sur Facebook:

«Un jour que je n'oublierai jamais. Je sais, vu de votre côté, c'est drôle, haha. Il est bien sûr douloureux de se retrouver sur un vol détourné au milieu de la mer, avec un type à l'arrière qui affirme qu'il a des explosifs.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte