Monde

VIDÉO. Voilà pourquoi il ne faut JAMAIS s'endormir dans le métro

Temps de lecture : 2 min

Celui-ci n'est pas toujours bien fréquenté.

Une situation peu ragoûtante. Anthony Lin était tranquillement assis dans une rame de la ligne 7 du métro new-yorkais, à 3 heures du matin. Quand soudain, il voit un énorme rat se diriger vers un homme bercé par les bras de Morphée qui ne se se rend compte de rien. Le passager assoupi se réveille ensuite en poussant un cri d'horreur.

3AM on the 7 train. MTA subways come equipped with cuddly rats. #mta #goingyourway #nycsubway

Une vidéo publiée par Antony Lin (@copaantl98) le


Agé de 31 ans, Lin explique à Gothamist via e-mail que lui-même s'était endormi pendant quelques minutes. À son réveil, il voit l'animal et sort son téléphone «car le rat était enorme». Il ajoute qu'il a «zoomé lorsqu'il l'a vu se diriger vers l'autre homme.» La scène terminée, il la poste sur son compte Instagram.

Récidiviste

Si NBC souligne qu'il y a quelques semaines, la police new-yorkaise a recommandé de ne pas dormir dans le métro par mesures de sécurité, pour le jeune homme «la possibilité qu'un rat grimpe sur lui est une raison déjà plus que valable pour rester réveillé».

Ce n'est pas la première fois qu'un rat se fait remarquer dans le métro new-yorkais. En 2014, un rongeur avait été à l'origine d'un mouvement de panique dans une rame. La scène avait été filmée par un amateur et postée en ligne. On y voit l'ensemble des passagers debout sur leurs sièges, de peur de frôler l'animal.

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters