Partager cet article

VIDÉO. Quand un corps céleste s'écrase sur Jupiter

Un comète ou un astéroïde s'écrase à la surface de Jupiter, dans la nuit du 16 au 17 mars 2016 | Gerrit Kernbauer via YouTube

Soyez attentifs, c'est furtif.

C'est ce que l'on appelle un coup de chance. Dans la nuit du 16 au 17 mars 2016, Gerrit Kernbauer, un astronome amateur autrichien, a observé un événement assez exceptionnel à la surface de Jupiter alors qu'il admirait et filmait la planète depuis son télescope. Il a remarqué une explosion lumineuse et un flash rapide dans les couches supérieures de Jupiter. Même si l'origine de ce phénomène est encore incertaine, l'hypothèse la plus probable est une collision d'une «petite comète ou un petit astéroïde» sur la surface de Jupiter, explique Slate.com.


À droite de l'image, vous pouvez apercevoir le flash lumineux | Gerrit Kernbauer via YouTube

Jupiter en a vu d'autres

Pour ceux qui pensaient à un montage ou à un effet ajouté à l'enregistrement vidéo, il existe une autre vidéo de l'explosion du flash lumineux. Elle a été filmée le même soir par un autre astronome amateur irlandais, John McKeon. Le Figaro note que les observations et les horaires concordent, à quelques secondes près. Un détail crucial qui permet d'écarter l'hypothèse d'un «quelconque artefact visuel dans la vidéo».

Pour (re)voir le phénomène, le voici en vidéo:

Puisque Jupiter est une planète gazeuse, sa surface n'est pas solide. Elle est, en revanche, douée d'une importante gravité, ce qui attire les comètes ou les astéroïdes. La plupart du temps, ces corps célestes s'en approchent à une vitesse tellement rapide qu'ils se désintègrent lors de leur entre dans l'atmosphère de la planète, note Slate.com. «À cette vitesse, le choc lors de leur entrée dans l'atmosphère [de Jupiter] équivaut à s'écraser contre un mur», ajoute le site.

Ce n'est pas la première fois que l'on observe des comètes ou des astéroïdes qui viennent se heurter brutalement contre Jupiter. Dans son article, Slate.com a compilé quelques photos ou vidéo d'impacts similaires à la surface de la planète, en 1994, en 2009, en 2010 ou en 2012

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte