Monde

Une blogueuse cubaine primée interdite de sortie

Temps de lecture : 2 min

Yoani Sanchez a gagné le prix journalistique Maria Moors Cobot de la Columbia University, mais elle ne pourra pas le recevoir en mains propres car elle est cubaine. Journaliste et auteure du blog Generacion Y, disponible en 18 langues, elle vit et travaille à La Havane. Yoani n'en est pas à son premier prix journalistique mais c'est déjà la quatrième fois en un an qu'elle ne peut pas les recevoir personnellement.

Cette fois, Yoani Sanchez a fait la demande au ministère des Affaires etrangères cubain, tout en imaginant déjà leur réponse, rapporte le quotidien italien La Repubblica. Un officier a bien confirmé ses craintes en déclarant qu'elle ne pouvait pas quitter l'île. Le visa lui avait été également refusé en mai 2008, quand elle devait aller à Madrid, où le quotidien El Pais voulait lui remettre le prix Ortega y Gasset. Egalement invitée en Italie et au Brésil, la jeune bloggeuse n'a pas eu plus de réussite dans ses demandes de sortie.

Son blog est très critique vis-à-vis du régime des frères Castro: elle y décrit le quotidien difficile de la vie à Cuba ainsi que les problèmes liés à l'embargo. Mais Generacion Y reste inaccessible aux habitants de l'île.

Ce refus intervient au moment où le Congrès américain débat autour de la possibilité d'annuler l'interdiction de voyager à Cuba pour les citoyens des Etats-Unis. Interdiction finalement assez hypocrite puisque facilement contournable en faisant une étape dans un autre pays avant d'aller à Cuba, précise La Repubblica. De fait, au moins un million de touristes américains se rend sur l'île chaque année.

[Lire l'article complet sur La Repubblica]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Flickr/Yoani Sanchez

Slate.fr

Newsletters

Arménie: révolution, mode d’emploi

Arménie: révolution, mode d’emploi

Le peuple arménien est parvenu à renverser un régime autoritaire sans bain de sang.

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Nous sommes les moins nombreux, mais les plus gênants.

Italie: l'«orbanisation» de l'Europe avance à grands pas

Italie: l'«orbanisation» de l'Europe avance à grands pas

Une alliance contre-nature, mais conforme au message des électeurs, se met en place à la tête de l’Italie, rassemblant le Mouvement 5 Étoiles et la Ligue.

Newsletters