Partager cet article

Une mauvaise récolte de vanille pourrait augmenter le prix de la glace

vanilla ice cream | poppet with a camera via Flickr CC License by

vanilla ice cream | poppet with a camera via Flickr CC License by

Plusieurs grands groupes refusent de se tourner vers des arômes artificiels.

D’après le Guardian, le prix de la vanille de Madagascar flambe, à cause d’une mauvaise récolte l’année dernière sur l’île. La vanille est déjà parmi les épices les plus chères du monde, parce que son processus de culture est long et minutieux, nécessitant beaucoup de main d’œuvre et de temps. Selon Mintec, la vanille de Madagascar est passée de 75 euros le kilo au début 2015 à 183 euros le kilo en janvier 2016.

Silver Spoon, distributeur de la marque de vanille américaine Nielsen-Massey au Royaume-Uni, rapporte:

«Le prix de la vanille sur le marché a augmenté au cours des douze derniers mois, et particulièrement au cours des douze dernières semaines, en grande partie à cause d’une récolte de mauvaise qualité à Madagascar. Notre espoir est que les prix de cette vanille vont revenir à des niveaux plus stables dans le futur.»

Flambée des prix de la glace

Comme l’explique le Guardian, cette flambée des prix est problématique pour toutes le entreprises qui utilisent de la vanille, des boissons gazeuses aux gâteaux, en passant par les parfums, «mais la douleur sera ressentie avec plus d’acuité par les fabricants de glaces, car c’est l’ingrédient le plus cher dans le processus de production, et certains seront obligés de répercuter l’augmentation des coûts sur les consommateurs». La saveur douce de la vanille de Madagascar est en effet populaire chez les fabricants de crème glacée, artisanale et industrielle.

Mais certains veulent maintenir le cap, sans augmenter les prix et sans se tourner vers des arômes artificiels. Pour Charlie Thuillier, le fondateur et directeur général de la marque anglaise de crèmes glacées Oppo:

«Vous pouvez trouver de l’extrait de vanille venant d’autres parties du monde, mais nous avons choisi Madagascar parce que la vanille a une plus grande profondeur de saveurs. Gérer la hausse des prix est un défi pour nous, mais nous n’avons pas changé de fournisseur. Si vous voulez vous battre contre des géants comme Unilever, vous avez besoin d’un produit incroyable. Nous allons vendre plus.»

Une meilleure récolte 2016

Dave Bishop, le directeur de la production de New Forest Ice Cream, dit que ses coûts en vanille ont augmenté de 18,5%. Mais que, dans tous les cas, «la glace à la vanille est le produit le plus vendu, dans toutes les entreprises de glaces. Vous pouvez sortir des saveurs de niche, mais la vanille sera toujours au dessus». Pour lui, il convient donc de la soigner constamment, car les clients voient la différence. 

Comme le souligne Eater, l'industrie agroalimentaire a pu se tourner massivement vers des arômes artificiels quand le prix de la vanille était trop élevé. Mais de plus en plus, des grands groupes prennent des engagements pour l'utilisation d'arômes et de colorants naturels

Et heureusement, la prochaine saison de vanille malgache sera meilleure. La récolte, qui devrait être plus abondante notamment grâce à une bonne floraison, commencera en juin ou juillet, et sera prête à être expédiée en novembre. Les prix devraient donc commencer à baisser au dernier trimestre de l'année 2016. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte