Sciences / Monde

CARTES. Ce qu'on regarde vraiment au-delà de la ligne d'horizon

Temps de lecture : 2 min

Vous pensez savoir vers où votre regard porte quand vous fixez la ligne d'horizon en bord de mer? Vous allez sans doute tomber à côté.

Carte d’Andy Woodruff

Lorsque vous êtes au bord de l’océan, savez-vous vraiment quelle cote se trouve en face de vous? Le cartographe Andy Woodruff a publié une série de cartes surprenantes, qui montrent où vous arriveriez si vous suiviez une ligne droite perpendiculaire à la côte jusqu’à trouver à nouveau la terre.

Par exemple si vous vous trouvez tout au nord du Venezuela, il est probable que depuis la cote vous regardiez en réalité vers... la Bretagne, comme le montre cette carte:

Cette carte montre la vue qu'on a sur l'Europe depuis les autres continents / Andy Woodruff

Mais il y a encore plus déconcertant: si vous êtes à Saint Anthony dans la province canadienne de Terre Neuve et Labrador, c'est à dire tout au nord est du continent nord-américain, vous avez les yeux fixé vers... l'Australie.

Cette carte montre la vue qu'on a sur l'Océanie et l'Australie depuis les autres continents / Andy Woodruff

L’illusion d’optique s’explique de de deux manières. D’abord, les cotes ne sont pas rectilignes, et pointent donc dans toutes les directions. Par ailleurs nous nous sommes habitués à concevoir le monde comme un espace plat, à cause des projections cartographiques rectangulaires couramment employées qui «déforment» la planète. La distance la plus courte entre deux points du globe, ou distance à vol d'oiseau, n'est pas représentée sur un planisphère par une ligne droite (comme le tracé des parallèles) mais par une courbe. C'est pourquoi les cartes réalisées par Andy Woodruff, bien que justes, sont tout sauf intuitives.

Newsletters

Une épidémie de maladie rénale pourrait se propager avec le changement climatique

Une épidémie de maladie rénale pourrait se propager avec le changement climatique

Les reins sont responsables de l'équilibre hydrique de l'organisme, ce qui les rend particulièrement sensibles aux températures extrêmes.

Être enceinte et positive au Covid-19 est d'autant plus dangereux si on attend un garçon

Être enceinte et positive au Covid-19 est d'autant plus dangereux si on attend un garçon

Le sexe du fœtus influence à la fois la capacité de la mère à générer des anticorps contre le virus et à les transférer à son bébé.

Certaines personnes pourraient être génétiquement immunisées contre le Covid

Certaines personnes pourraient être génétiquement immunisées contre le Covid

Elles détiendraient alors la clé du traitement le plus efficace contre le virus. Si vos proches sont tombés malades et pas vous, vous en faites peut-être partie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio