Monde

L'histoire du pourboire de George W. Bush (et ce qu'il dit de notre amour des ex-présidents)

Temps de lecture : 2 min

Le tweet d'une serveuse affirmant que l'ancien président a laissé un pourboire de 200% est devenu viral. Les présidents sont décidément bien plus cools une fois qu’ils ne sont plus au pouvoir.

George Bush en 2008, avec l'ancien Premier ministre israélien Ehoud Olmert. Crédit: JACK GUEZ / AFP
George Bush en 2008, avec l'ancien Premier ministre israélien Ehoud Olmert. Crédit: JACK GUEZ / AFP

C’est une belle histoire qu’a repérée la magazine Mic aux Etats-Unis. Alors que George W. Bush venait de manger dans un restaurant, pour seulement 21 dollars, il a laissé un pourboire de… 40 dollars à la serveuse. Qui s’est empressée de tweeter avec humour une phrase se moquant des théories du complot qui affirment que George W. Bush serait l’instigateur des attentats du 11-Septembre aux Etats-Unis:

Traduction: «Bush est derrière le 11-Septembre mais il m’a fait bien aidée en me laissant un sacré pourboire»

L’ancien président des Etats-Unis a commandé un burger aux onions et une bouteille d’eau, en demandant à Leisa de ne surtout pas mettre de moutarde. Elle a ensuite affirmé que George W. Bush était «l’une des personnes les plus gentilles qu’elle ait jamais rencontrées».

Comme l’explique Mic, ce pourboire, aussi important soit-il compte tenu de la note finale, est somme toute dérisoire comparé à sa fortune, estimée à 20 millions de dollars.

Mais cette histoire est devenue virale, car c’est bien connu: nous adorons nos présidents... quand ils ne sont plus au pouvoir.

Newsletters

Las des moqueries, le village autrichien Fucking va changer de nom

Las des moqueries, le village autrichien Fucking va changer de nom

Panneaux volés, ébats sexuels devant les pancartes de la ville... les autorités locales en ont marre.

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

C'est fait, ou presque. On connaît enfin le nom du prochain secrétaire d'État des États-Unis. Ce sera Antony Blinken, un francophone fan de rock. C'est l'une des premières nominations annoncées par Joe Biden et beaucoup semblent s'en satisfaire. L...

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

Tout au long de son mandat, Donald Trump a amassé un bon nombre de supporters en Asie de l'Est, qui ne sont pas prêts à le laisser partir.

Newsletters