Partager cet article

Daech cite Donald Trump dans une vidéo de propagande sur Bruxelles

Photo de Donald Trump dans une vidéo de propagande de Daech | Capture d’écran YouTube

Photo de Donald Trump dans une vidéo de propagande de Daech | Capture d’écran YouTube

Le message antimusulman du milliardaire candidat à l’investiture républicaine est utilisé par l’État islamique.

La Al-Battar Media Foundation, un groupe de propagande affilié à Daech, vient de diffuser une vidéo célébrant les attentats de Bruxelles, rapporte Yahoo News. Après des images des attaques dans le métro et l’aéroport de Zaventem, on passe à une photo du candidat à l’investiture républicaine Donald Trump, recouvert par des flammes, avec un extrait audio d’une interview du milliardaire:

«Bruxelles étaient une ville formidable –une des plus belles villes du monde il y a vingt ans– et tranquille. Et maintenant, c’est l’horreur, l’horreur absolue.»

 

La vidéo, en arabe avec des sous-titres anglais, a été obtenue par l’institut de recherche MEMRI, et on peut également y voir des images du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et de l’attentat contre Charlie Hebdo. Une voix off menace d’autres attaques terroristes tant que les bombardements de la coalition menée par les États-Unis continuent en Syrie et en Irak. «Cela fait partie des efforts de Daech pour se rendre attractif auprès de jeunes recrues occidentales», explique Steve Stalinsky, le directeur de MEMRI.

«Cadeau à Daech»

Pour Sam Biddle dans Gawker, Donald Trump est un parfait instrument de propagande anti-Occident:

«Un Américain riche, célèbre et grotesque qui veut bombarder le Moyen-Orient et subjuguer les musulmans et qui proclame haut et fort que les adhérents de l’islam ne sont pas les bienvenus aux États-Unis, c’est tout simplement un cadeau à Daech et à ses sympathisants.»

Ce n’est pas la première fois que des organisations djihadistes utilisent Trump dans leurs vidéos. En janvier, al-Shabbaab, un groupe terroriste affilié à al-Qaida, avait diffusé une longue vidéo de propagande anti-américaine qui incluait un extrait de Trump en train de dire qu’il instaurerait «une interdiction totale des musulmans voulant se rendre aux États-Unis».

Lors d’un débat fin décembre, la candidate démocrate Hillary Clinton avait eu cette prémonition au sujet du magnat de l’immobilier:

«Il est en train de devenir le meilleur recruteur pour Daech. Ils vont montrer des vidéos de Donald Trump en train d’insulter l’islam et les musulmans pour recruter plus de djihadistes.»

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte