Jour 3 après les attentats à Bruxelles. L'aéroport reste fermé jusqu'au 27 mars

Des Belges sont réunis place de la Bourse à Bruxelles pour une minute de silence, le 23 mars 2016. | Auore Belot / AFP

Des Belges sont réunis place de la Bourse à Bruxelles pour une minute de silence, le 23 mars 2016. | Auore Belot / AFP

Les informations à retenir:

– Une double explosion a touché, mardi 22 mars au matin, l’aéroport international de Bruxelles-Zaventem, à l’est de la capitale belge. Le parquet a confirmé la présence de trois terroristes sur place. Les deux terroristes morts ont été identifié: il s'agit de Ibrahim El Bakraoui et de Najim Laarchaoui. Les autorités belges sont à la recherche du troisième suspect présent à l’aéroport.
– Une autre explosion a eu lieu dans la station de métro Maelbeek, dans le quartier de Bruxelles où sont réunies plusieurs institutions européennes. Le terroriste kamikaze a été identifié, il s'agit de Khalid El Bakraoui.
– Le bilan provisoire continue d’évoluer. Il est selon le procureur fédéral belge de 31 morts et 270 blessés.
– Les trois kamikazes sont des proches de Salah Abdeslam, le suspect des attentats de Paris arrêté le 18 mars. Najim Laarchaoui est notamment soupçonné d'en avoir été l'artificier.
– Daech a revendiqué ces attentats.

19h 1800: c'est le nombre de morts à cause d'attentats depuis 2001, d'après Le Monde. Libération évoque 2 700 victimes (morts et blessés) depuis mai 2014.

18h Bruxelles-Zavantem sera fermé jusqu'au dimanche 27 mars, indique le compte Twitter de l'aéroport.

17h00 Avec 31 morts et 270 blessés, on ne connaît pas encore tous les noms des victimes des attentats à Bruxelles. Voilà donc comment cette Américaine se retrouve à témoigner sur la chaîne de télé américaine CNN parce qu'elle n'a pas de nouvelles de son petit ami qui vit à Bruges et avait pris un train pour Bruxelles pour la rejoindre aux Etats-Unis. «Ce sont les pires jours de ma vie», raconte-t-elle à la journaliste de CNN.

16h00 Salah Abdeslam savait-il que les attentats à Bruxelles étaient prévus? Le Monde a rencontré son avocat belge, Sven Mary. Si Abdeslam déclare ne pas avoir été au courant ni connaître le nom d'El Bakraoui, Najim Laachraoui, 24 ans, le deuxième kamikaze de l'aéroport est soupçonné d’avoir été l’artificier des ceintures d’explosifs que portaient les terroristes le 13 novembre à Paris, dont celle de Salah Abdeslam.

14h25 Après les attentats survenus ce 22 mars à Bruxelles, deux ministres belges ont voulu démissionner, selon la chaîne de télé flamande VTM. Mais le Premier ministre Charles Michel a refusé, expliquant: «Le gouvernement est prêt à faire toute la lumière, éviter les zones d'ombre et travailler avec le parlement.» Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon avait en effet déclaré:  «Quand on met tous les faits les uns après les autres, on peut se poser de sérieuses questions sur un certain nombre d'affaires concernant la Justice ainsi que ses conséquences.» La situation politique n'est effectivement pas stable ces dernières années en Belgique, il avait fallu du temps pour constituer un gouvernement.

12h00 Le nom des victimes. Deux jours après les attentats, qui ont tué trente-et-une personnes et fait 270 blessés, l'identification des victimes est toujours en cours. Mais elle reste délicate, parce qu'il y a beaucoup d'étrangers, «plus de quarante nationalités différentes», selon le ministre des affaires étrangères belge. Le Monde précise que cela avait pris cinq jours après le 13-Novembre. RTL Info ou Le Soir en Belgique donne les premiers noms de ceux qui ont été identifiés.

11h05 Salah Abdeslam veut «partir en France le plus vite possible», a indiqué Sven Mary à son arrivée à la chambre du conseil de Bruxelles ce 24 mars. L'avocat a expliqué ce changement de position: «Il a compris qu'au fait ce n'est qu'un petit morceau le dossier ici.» Il a demandé le report de l'audition du suspect des attentats de Paris prévue ce 24 mars, l'audition n'aura pas lieu avant le 7 avril.

 

 
 

10h50 Dans un long entretien accordé à Non Fiction et à Slate.fr, David Thomson, journaliste spécialiste du djihadisme, revient sur les motivations des terroristes de Daech, qui pensent que «même lorsqu'ils tuent, [...] ils sont convaincus de faire le bien».

«Dans l’ensemble, il est assez clair que la conversion s’inscrit dans une quête spirituelle, une démarche rédemptrice, ou en tout cas qu’elle apporte une réponse à une question latente. Ce mélange de découverte et de retour au religieux est quelque-chose qui vaut pour tous les djihadistes.»

L'entretien dans son intégralité est à lire ici.

9h50 Le journal Le Monde affirme qu'un autre homme, présent lors de l'attaque du métro avec Khalid El Bakraoui, serait également recherché par la police«Il a été filmé mardi, portant un gros sac, par les caméras de vidéosurveillance du métro bruxellois en compagnie d'un kamikaze, peu avant que ce dernier ne se pulvérise dans la station de Maelbeek.»

9h40 Sven Mary, l'avocat de Salah Abdeslam, s'est exprimé sur Europe 1 ce matin, et a expliqué que son client, suspecté d'avoir participé aux attentats de Paris, est «muet» avec les enquêteurs. L'avocat a indiqué «ne pas vouloir qu'il se referme pour pleins de choses. Se renfermer ça nous mettrait encore devant d'autres Bataclan, et c'est cela que je veux éviter». Mary a également affirmé avoir été agressé par un homme qui lui reprochait d'avoir choisi de défendre Abdeslam. Ce dernier a par ailleurs demandé à être extradé en France «dans les plus bref délais».


 

9h30 Bienvenue dans ce live du jeudi 24 mars. Vous pouvez retrouver les informations de des journées de mardi et de mercredi ici et ici.

Partager cet article